Rosé de la Chevalière 2017, Pays d'Oc

Plus de vues

Rosé de la Chevalière 2017, Pays d'Oc

Mas la Chevalière

Dégustation

  • Arômes: groseille, fraise, pamplemousse, poivre
  • Intensité aromatique: 4. ouvert et expressif

Les accords

  • Fromage: Tome de chèvre
Le mot de Philippe Defleur
"Le Rosé de la Chevalière est mon coup de cœur de l’année en rosé !"
7,65 € par bouteille pour nos abonnés
au lieu de 9,00 €
Prix public: 9,00 € la bouteille

Disponibilité: Epuisé

  •  Livré sous 5 jours ouvrés dans une box anti-choc
  •  Meilleur prix garanti
  •  Séléctionné par Philippe Defleur, ancien sommelier du Palais de l’Élysée et de la Tour d’Argent
  • L’avis de Philippe Defleur
    L'avis du sommelier

    Le Rosé de la Chevalière est mon coup de cœur de l’année en rosé ! Et qui d’autre que ce domaine de renom qu’est le Mas la Chevalière pour être à l’origine de ce vin aux arômes gourmands de groseille et de framboise, relevés par une petite touche poivrée. La fraîcheur en bouche de même que la texture sont remarquables. Il me donne envie de passer un moment convivial en famille ou entre amis à déguster du bon rosé !

    Notre suggestion
    • Entrée: Rillettes de truite
    • Plat: Salade niçoise
    • Fromage: Tome de chèvre
    • Dessert: Fondue de fraises poivrées
    Service
    • 10°
      Température
    • 10 min
      Aération
  • La Bouche
    - La fraîcheur en bouche de même que la texture sont remarquables.

    Niveau d'acidité :
    Vif, nerveux

    Niveau de sucre :
    Très sec

    Corps / alcool :
    Riche

    Tanins :
    Souple

    Degré de boisage :
    Non boisé

    Finale
    : développée.
    Le Terroir

    Les sols argilo-calcaires et parfois marneux du Mas la Chevalière sont très profonds et permettent aux racines de la vigne de s’enfoncer sur plusieurs mètres, et ainsi d'atteindre un réservoir d’eau que celles-ci ne trouvent pas en surface. Cette difficulté pour la vigne d’aller puiser dans des sols profonds donc frais, mêlée à l’influence maritime confère aux vins beaucoup de fraîcheur !

    Le Cépage
    • 10% Cinsault
    • 30% Syrah
    • 60% Grenache

    Cette cuvée assemble le grenache, le cinsault et la syrah qui sont les principaux cépages des rosés du Languedoc. Le grenache apporte de l’opulence et de la rondeur, la syrah ses épices et son aromatique de fruit rouges, et le cinsault la souplesse des tanins.

  • Le récoltant
    Le récoltant

    L’histoire du Mas la Chevalière débuta dans les années 80 lorsque Michel Laroche, vigneron à Chablis en Bourgogne, comprend le grand potentiel des terroirs du Languedoc. L'altitude, la diversité des sols, l’exposition, tout est réuni pour élaborer de grands vins ! Il se décide alors quelques années plus tard et achète le Mas la Chevalière, belle propriété de caractère, et ses 40 hectares de vignes. Depuis, le domaine se fait un nom dans la région.

    Le millésime

    Après un hiver très froid, la vigne fut bien arrosée au printemps, puis en- soleillée pendant une saison d’été très sèche. Ces conditions ont avancé les vendanges, avec un rendement plus faible que les années précédentes. Mais la qualité est au rendez-vous. Les raisins vendangés présentaient un rapport sucre/acidité très intéressant et les moûts une trame aroma- tique complexe.