Château Lafon-Rochet 2013, Saint-Estèphe, 4ème Grand Cru Classé

Plus de vues

Château Lafon-Rochet 2013, Saint-Estèphe, 4ème Grand Cru Classé

Château Lafon-Rochet

Dégustation

  • Arômes: cassis, mûre, poivre, fumée, tabac
  • Intensité aromatique: 4. ouvert et expressif

Les accords

  • Viande: Côte de boeuf de Galice maturée
  • Fromage: Pérai
Le mot de Philippe Defleur
"Quel vin, et surtout quelle histoire !"
42,42 € par bouteille pour nos abonnés
au lieu de 49,90 €
Prix public: 49,90 € la bouteille

Disponibilité: En stock

  •  Livré sous 5 jours ouvrés dans une box anti-choc
  •  Meilleur prix garanti
  •  Séléctionné par Philippe Defleur, ancien sommelier du Palais de l’Élysée et de la Tour d’Argent
  • L’avis de Philippe Defleur
    L'avis du sommelier
    Quel vin, et surtout quelle histoire ! Le Château Lafon-Rochet est classé parmi les prestigieux Grand Cru de 1855. Un vin doté d’une très grande structure, aux tanins marqués et élégants. La matière est soyeuse et la persistance aromatique est tout simplement exceptionnelle. Un vin de très grande classe, à mettre de côté pour une belle occasion !
    • Entrée: Caviar d’aubergine à la Coppa
    • Plat: Côte de boeuf de Galice maturée
    • Fromage: Pérai
    • Dessert: Gâteau chocolat-framboise
    Service
    • 17°
      Température
    • 1 à 2 h
      Aération
  • - En bouche, le vin est doté d’une très grande structure, aux tanins marqués et élégants.

    Niveau d'acidité :
    Frais

    Niveau de sucre :
    Très sec

    Corps / alcool :
    Riche

    Tanins :
    Charpenté

    Degré de boisage :
    Harmonieux

    Finale
    : persistante
    Le Terroir
    Tout proche du mythique Château Montrose, les 42 hectares du Château Lafon-Rochet couvrent deux catégories de terroir à Saint-Estèphe. D’un côté les graves permettent un excellent drainage naturel et de l’autre l’argile garde et régule l’eau dans les sols. Ainsi, les pieds de vignes peuvent puiser dans ces réserves d’eau en période sèche.
    Le Cépage
    • 3% Petit Verdot
    • 4% Cabernet Franc
    • 38% Cabernet Sauvignon
    • 55% Merlot

    À Saint-Estèphe, comme dans tout le Médoc, c'est le cabernet sauvignon qui domine traditionnellement dans les assemblages. Mais 2013 s'est caractérisé par des conditions météorologiques mauvaises, qui n'ont pas permis au cabernet de mûrir autant que souhaité, ce qui n'a pas été le cas pour le merlot, cépage plus précoce. Le maître de chai a donc su s'adapter et exceptionnellement inverser l'assemblage : c'est à cette capacité à sortir des grands vins même dans les millésimes compliqué qu'on reconnait les grandes maisons de Bordeaux

  • Le récoltant
    Le récoltant
    Le Château Lafon-Rochet est entré dans l’histoire du vin français lors de son référencement au classement des Grands Crus du Médoc en 1855. Ce classement a été demandé par Napoléon à la chambre de commerce de Bordeaux, à l’occasion de l’exposition universelle, pour prouver au monde entier, la qualité de l’agriculture française. Il a également permis de révéler les prestigieux Château Latour et Château Margaux.
    Le millésime

    Tout l’intérêt des installations techniques remarquables d’une grande propriété est là. Un savoirfaire d’exception qui, quelles que soient les conditions climatiques, permet de faire naître de très grands vins. La météo du millésime 2013 n’a pas été clémente à Bordeaux, et seuls les meilleurs ont tiré leur épingle du jeu. Le Château Lafon-Rochet à vendangé ses parcelles tôt. De ce fait, le vigneron a évité la dégradation des raisins dû à un mois de septembre humide.