Tag Archives: wine box

  • A chaque maman sa box vin

    1 profil = 1 box

    Offrez un abonnement vin auquel votre maman fondra de bonheur ! Mais gare à ne pas vous tromper de box ! MyVitibox, la box vin 100% labellisée spécialiste de livraison box vin et de l’idee cadeau, en partenariat avec Prodegustation, spécialiste de la degustation  de vin a décidé de vous aider à faire le bon choix.

    Nos 4 types de box vin selon ses goûts et son caractère :

    Votre maman apprécie déguster un verre de vin avec de délicieux plats ? Dans ce cas, optez pour notre box vin « Mariage du palais » composée de 2 délicieux vins à déguster avec amour !

    Pour les amatrices de vin rouge, vous lui ferez vraiment plaisir avec notre box « Rouge passion ». Composée de 2 pépites, elle aura l’occasion de déguster chaque mois deux très bons vins rouges, issus de la sélection My VitiBox !

    Pour les œnologues en devenir, nous proposons 1 bouteille « Pépites du Vignoble » issu de crus AOC prestigieux, primés par les meilleurs dégustateurs.

    Si votre maman ne jure que par les voyages, nous vous invitons à vous tourner vers notre box « Invitation au voyage » au sein de laquelle elle recevra chaque mois 1 superbe cru issu du monde entier : idéal pour voyager de chez soi !

    Découvrez ici nos formules sur mesure my vitibox pour un cadeau vin réussi

    Nos engagements My Vitibox

    - Une sélection vins 100% labellisés : bio, biodynamie, HVE etc...

    - Des vins respectueux de l'environnement

    - Un sourcing méticuleux auprès de petits domaines engagés

    Une fois abonné, vous disposez de 15% de remise sur notre cave en ligne pour vous procurez vos vins préférés.

    Il n’est jamais trop tard pour une livraison de vin avec notre partenaire Deliveroo. Retrouvez-nous avec le nom My Vitibox pour vous faire livrer un coffret vin

  • Degustation, dernière étape : l’analyse du vin en bouche

    Après vous avoir donné les clés sur l’analyse de l’aspect visuel et olfactif d’un vin , attardons-nous aujourd’hui sur l’aspect gustatif de la degustation. Aujourd’hui, MyVitibox, la box vin 100% labellisée spécialiste de livraison de vin et de l’idee cadeau vin, en partenariat avec Prodegustation, n°1 des cours oenologie et des formations vins a décidé de vous éclairer au sujet du palais, pour achever l'analyse du vin.Couple wine tasting in off-licence, woman smelling glass of red wine, man drinking

    Le sucre et la douceur

    La douceur correspond au goût du sucre présent dans le vin. Un vin « sec » ne contient pas de sucre, ou alors si peu qu’il est indétectable au palais. Si un vin contient une quantité de sucre à peine discernable, il est dit « pas tout à fait sec ». Le terme douceur « moyenne » couvre des vins dont le sucre est perceptible, mais pas suffisamment pour accompagner la plupart des desserts.

    L’acidité d’un vin en bouche

    L’acidité d’un vin est toujours perceptible et les vins les plus acides ne le sont jamais autant que certains aliments tels que le vinaigre. L’acidité se ressent principalement sur la langue. Deux points sont importants lorsque l’on considère l’acidité d’un vin. Il arrive que des niveaux élevés de sucre et d’acidité se masquent mutuellement. Une forte acidité n’est pas la seule caractéristique d’un vin doux. Toutefois, quel que soit le taux de sucre, l’acidité fera toujours saliver, ce qui reste un indicateur fiable pour évaluer le niveau de cette dernière. Ensuite, l’alcool peut provoquer une sensation de brûlure similaire à l’acidité. Là encore, il faut observer si elle s’accompagne d’un effet de salivation pour savoir si elle est due à l’acidité ou à l’alcool.

    Les tannins, caractéristiques des vins rouges

    Les tannins sont principalement extraits des pellicules des raisins au cours de la fermentation. Les tannins se lient à la salive, entrainant une certaine impression de sécheresse et de rugosité en bouche. Les tannins peuvent également avoir une certaine amertume, qui persiste à l’arrière de la bouche.

    L’intensité des saveurs

    Généralement, l’intensité des saveurs du vin correspond à celle de ses arômes au nez. Le fait que le vin se réchauffe dans la bouche peut cependant faire ressortir davantage de caractéristiques. Par conséquent, un vin peut sembler plus léger ou son intensité moins prononcée, en bouche.

    La fin de bouche

    La fin de la bouche est formée par l’ensemble des sensations qui demeurent une fois le vin avalé ou craché. Leur persistance est un indicateur de qualité important, mais seules les perceptions agréables doivent être prises en compte lors de l’évaluation de la longueur de la finale. Généralement, si les saveurs agréables disparaissent et que seule une caractéristique notable comme l’acidité persiste en bouche, la fin de bouche est dite « courte ». Lorsque les saveurs persistent autant, voir plus longtemps, que les caractéristiques notables, la fin de bouche est dite « longue ».

    Vous voilà désormais informé des 3 étapes de dégustation. Faites en bon usage lors de vos prochaines soirées ou apéritifs !

  • Mode d’emploi en 3 étapes pour déguster comme un pro’

    Les apéros en plein air approchent à grand pas… Et qui dit apéro dit forcément degustation vin ! Aujourd’hui, MyVitibox, la box vin 100% labellisée spécialiste de livraison de vin et de l’idee cadeau vin, en partenariat avec Prodegustation, n°1 des cours oenologie et des formations vins a décidé de vous proposer un mode d’emploi en 3 étapes pour déguster et impressionner vos amis.

    1ère partie : la découverte visuelle

    Elle consiste à définir l’intensité de la couleur et les reflets du vin. Pour ce faire, placez tout simplement votre verre à la lumière du jour ou en face d’une surface blanche et décrivez ce que vous voyez. Voici quelques termes qui pourront vous aider à décrire la robe d'un vin : pourpre, grenat, rubis (vin rouge), doré, citron ou ambré (vin blanc) saumon, framboise ou orangée (vin rosé).

    Pour déguster des vins labellisés et des vins bio, rendez-vous sur Myvitibox et craquez pour un coffret vin pour obtenir une livraison de vin chaque mois et devenez un expert de la degustation vin.

    2ème partie : l’analyse olfactive

    Celui-ci consiste à définir les arômes principaux du vin. Pour cela, humez une première fois le vin sans agiter le verre. Le « premier nez » va dévoiler les arômes principaux du vin. Prenez votre temps, faites tourner le vin dans votre verre une seconde fois et humez à nouveau. Vous pourrez être surpris de constater que le vin dévoile beaucoup plus d'arômes. On appelle cela le second nez. Dans la plupart des cas, vous sentirez des arômes fruités ou fleuris, qui correspondent aux arômes primaires et qui proviennent du cépage.

    Laissez-vous tenter par une formation vin ProDegustation pour en apprendre davantage et obtenir un diplome vin tel que le WSET ! Au cours d’une degustation vin, vous deviendrez un expert de l’oenologie

    3ème partie : l’examen gustatif

    La recherche du goût est un moment important car cela fait appel à votre mémoire sensorielle. En goûtant au vin, vous pourrez définir : l’attaque, les premières sensations en bouche, l’évolution, le comportement et développement du vin en bouche, la fin de bouche, les arômes restant, et la persistance aromatique, la longueur en bouche. Prenez une gorgée et passez-la sur toute la surface de votre langue. Concentrez-vous et essayez d'analyser ce que votre langue ressent : un goût plutôt amer, sucré, âpre, acide ? Ces questions servent à évaluer ce que l'on appelle l'équilibre ou l'harmonie d'un vin. Goûtez à nouveau le vin et comptez dans votre tête jusqu'à ce que les sensations sur vos papilles disparaissent. Une fois l'exercice terminé, vous serez en mesure de juger d'évaluer sa persistance aromatique.

    Maintenant, il n’y a plus qu’à pratiquer pour être un as de la dégustation !

  • La différence entre un vin moelleux et un vin liquoreux ?

    Vin liquoreuxÀ ce propos, connaissez-vous réellement la différence entre un vin moelleux et un vin liquoreux ? À l'apéritif, avec un fromage de type bleu ou encore un moelleux au chocolat, on trouve toujours une belle excuse pour ouvrir un blanc sucré. Aujourd’hui, My Vitibox, la box vin 100% labellisee spécialiste de livraison box vin et de l’idee cadeau vin, en partenariat avec Prodegustation, n°1 des cours d’oenologie et des formation vin vous dévoile la différence entre un vin moelleux et un vin liquoreux

    Il est essentiel de rappeler la classification suivante afin de reconnaître la différence entre un vin moelleux d'un vin liquoreux :

    • Les vins secs comme les vins rouges possèdent moins de 4 gr de sucre par litre.
    • Les vins demi-secs contiennent entre 4 et 12 gr de sucre par litre.
    • Les vins moelleux ou vins demi-doux disposent entre 12 et 45 gr de sucre par litre.
    • Les vins liquoreux ou vins doux ont plus de 45 gr de sucre par litre.

    Puisque la quantité de sucre n’est pas la même entre un vin moelleux et un vin liquoreux, la méthode de vinification varie légèrement. Les raisins sont cueillis en sur maturité pour élaborer des vins moelleux. Lorsque la fermentation a généré assez d’alcool (12%), l’activité des levures par adjonction de soufre est stoppée grâce à un passage au froid et une filtration afin de conserver le sucre non fermenté.

    Chez les vins liquoreux, les vignerons trouvent un allié dans un champignon microscopique : le fameux botrytis cinerea ; être produits suite à une récolte de raisins en pourriture noble. La pourriture noble signifie que le fruit a subi l’influence d’un champignon connu par nos amis les vignerons : le fameux botrytis cinerea. Le champignon forme un voile fin de levure sur le raisin, ce qui a pour conséquence de concentrer le sucre et de lui conférer des arômes spéciaux de noix ou de curry par exemple. Les baies peuvent notamment concentrer la quantité de sucre requis pour l’élaboration d’un vin liquoreux à l’aide du passerillage ou sous l’action du froid.

    Ne pas voir que par le sucre pour les vins moelleux !

    Le sucre n’est pas l’élément déterminant des saveurs chez ces vins. C'est un élément nécessaire mais non essentiel dans le cadre de la dégustation. La façon dont le vigneron travaille son vin et manie l’équilibre est très important.

    En effet, il est possible de se trouver en face de produits bien équilibrés et remplis de fraîcheur malgré une quantité considérable de sucre. En pratique, l’élément déterminant, c’est bien sûr la dégustation !

    La production des vins moelleux et liquoreux

    Les vins blancs doux ou liquoreux sont produits à travers la France. On les rencontre le plus souvent à Bordeaux, dans les appellations Sauternes et Barsac. Dans le Sud-Ouest, à Monbazillac. Dans la vallée de la Loire, en AOC Quarts-de-Chaume ou Coteaux-du-Layon.

  • La Pourriture Noble

    Un nom peu aguicheur en effet, mais sachez que la pourriture noble est une aubaine pour les viticulteurs et produit de très grands vins ! Aujourd’hui, My Vitibox, la box vin 100% labellisee spécialiste de livraison box vin et de l’idee cadeau vin, en partenariat avec Prodegustation, n°1 des cours d’oenologie et des formation vin vous présente son parcours du vignoble à la bouteille !

    La légende raconte…

    La légende raconte que la pourriture noble proviendrait d’Yquem en 1847. Connu pour être l’un des meilleurs liquoreux à travers le monde, l’histoire raconterait que le Marquis de Lur Saluces ait demandé que ses employés ne s’occupent de rien pendant son absence. Invité par le Tsar de Russie, Alexandre II partit chasser. Cette quête dura plus longtemps que prévu, lorsque le Marquis rentra à son domicile, le vignoble fut ravagé par la pourriture. Il ordonna tout de même de récolter afin de vinifier son vin. Le résultat obtenu fut remarquable ! Le mythe de cette pratique est relié au terme « noble », d’où l’expression utilisée encore aujourd’hui : « pourriture noble ».

    Le Botrytis ça vous parle ?

    Le microscopique champignon à l'origine de la pourriture noble est appelé Botrytis. Lorsqu'il se manifeste sous la forme de pourriture grise, il conduit à de gigantesques pertes de vendanges. Lorsqu’il se présente sous sa forme noble, il produit quelques-uns des plus grands vins du monde. Plutôt capricieux, ce champignon nécessite des matinées humides voire brumeuses et des après-midis chauds et ensoleillés pour se développer. Si ces conditions ne sont pas respectées, la pourriture grise lui volera la vedette. L'idéal est de trouver à proximité de la vigne une source d'eau. Par exemple pour les vins de Sauternes (issus de la pourriture noble), c'est le Ciron qui joue ce rôle de brumisateur !

    Ce champignon peut apparaître dès la floraison sur les raisins. Les vignerons doivent suivre  leur développement de très près durant l’été pour ne pas mettre en péril la période de maturation. Plusieurs vignobles suivent une démarche écoresponsable en n’utilisant aucun anti-fongique pour le traitement de leurs vignes. Uniquement l’ébourgeonnage ou l’effeuillage aident à contrôler un développement précoce.

    Question Vinif ?

    Côté vinification, il se nourrit de l’eau du raisin et concentre le sucre à l’intérieur des grains. Les sucres restent emprisonnés au cœur du grain ce qui par conséquent augmente son niveau naturel et son taux d’alcool. La fermentation est stoppée dès le niveau recherché obtenu.

    Comment différencier la pourriture grise de la noble alors ?

    Et bien, la pourriture grise s'attaque généralement à des fruits abimés dont le jus serait au contact direct de l'air. Si les baies sont étanches, elles se flétrissent pour se concentrer en arômes et en sucre : on a affaire à de la pourriture noble ! Vous l'aurez compris, la sélection des baies est une opération délicate. Pour garantir un vin de qualité homogène et équilibré, elle se fait généralement à la main.

    Dans le verre, un vin issu de pourriture noble aura une robe or intense, une palette aromatique complexe allant de l'abricot au fruit confit, en passant par le miel et l'amande ! Gourmand non ? Il accompagne idéalement les desserts crémeux et les fromages de caractère.

    A savoir : les vins liquoreux sont d'excellents vins de garde !

  • Quelles différences entre champagnes et crémants ?

    À l’approche des repas de fêtes débute le casse-tête au sujet des accords mets et vins. Côté vin, les fêtes de fin d’année riment souvent avec champagne. Et pourtant ce n’est pas le seul vin effervescent qui s’invite à table. Le crémant, très apprécié et généralement plus abordable, fait aussi son effet !  Mais comment les différencier ? Quelles sont leurs principales différences ? Car tout ce qui mousse n'a pas forcément les mêmes origines ou secrets de fabrication… My Vitibox, la box vin 100% labellisee du coffret vin et de l’idee cadeau vin, en partenariat avec Prodegustation, n°1 des cours œnologie à travers la degustation vin vous aide à ne pas vous laisser tromper par les bulles.

    Il est vrai qu’avec leurs fines bulles et leur robe scintillante, il est complexe de différencier le champagne et le crémant au premier coup d'œil. Pourtant, ils proviennent de régions bien distinctes. Le champagne doit son nom à la région où il est élaboré. Situé dans le nord-est de la France, proche de Paris, les étiquettes autorisées à porter le nom de « Champagne » sont embouteillées dans un rayon de 100 kms. Cultivé par les Romains dès 400 après J. C., les vignobles d’aujourd’hui s’étendent sur 76 000 hectares et 319 villages. Quant au crémant, sa production est dispersée sur 7 régions viticoles françaises : l’Alsace, Bordeaux, la Bourgogne, le Jura, le Languedoc-Roussillon, la Loire et enfin la Savoie.

    Si leur goût se révèle très proche, il y a bel et bien une raison: le crémant est produit en suivant la "méthode champenoise", les vignerons reproduisent en effet le même procédé utilisé en Champagne. Cependant cette méthode a pris le nom de "méthode traditionnelle" car “la méthode champenoise" est exclusivement réservée à l’appellation champenoise.

    Petite piqûre de rappel, pour élaborer du champagne : le vigneron commence par le pressurage, il presse manuellement le raisin. Puis à lieu la fermentation durant une quinzaine de jours ou le raisin est mis en cuve à une température constante de 18-20°C. La clarification sert ensuite à se débarrasser des levures ou autres particules solides qui altèrent le goût du vin. Le vigneron réalise ensuite l’assemblage démontrant la vraie « signature » de sa cuvée. Le résultat est embouteillé, additionné de sucres et de levures afin de transformer le vin en vin effervescent. Le tirage amène à « la prise de mousse ».

    Pourquoi le goût n'est-il pas identique si le processus d’élaboration est le même ? C’est essentiellement car la méthode de vinification reste plus complexe en Champagne étant donné que le temps d'élevage est plus long. Pour un crémant, il est compris entre 9 et 12 mois contrairement au champagne qui nécessite un élevage minimum de 12 mois.

    Néanmoins, la différence la plus flagrante est présente dans les raisins. Le champagne est obligatoirement issu d’un des trois cépages champenois : chardonnay, pinot meunier et pinot noir. Pour le crémant, on compte un nombre de cépages autorisés bien plus large. Par exemple, on trouvera majoritairement du riesling dans les crémants d'Alsace ou du cabernet-franc pour les crémants produits dans la région bordelaise.

    Avec vos amis, tentez de déguster ces deux vins à l’aveugle pour connaître les experts de votre équipe !

  • Les négociants à Bordeaux

    Depuis plusieurs siècles, les maisons de négoces bordelaises représentent une force économique et financière majeure connue sous le nom de « Place de Bordeaux ». Cette activité se développe au cours du XIe siècle dû au déploiement du commerce des vins entre Bordeaux et l’Angleterre. My Vitibox, la box vin 100% labellisee du coffret vin et de l’idee cadeau vin, en partenariat avec Prodegustation, n°1 des cours oenologie à travers la degustation vin se charge de vous expliquer leur rôle dans le temps, comparé à aujourd’hui. L’équipe Myvitibox est là pour vous aider à comprendre l’objectif des négociants à Bordeaux.

    À l’époque, les vins étaient commercialisés en vrac en plein cœur de la propriété puis élevés dans les chais des négociants qui se chargeaient ensuite de la vente.

    Désormais, le négoce girondin gère environ 70 % de la commercialisation des vins de Bordeaux et distribue ses produits à l’international, à travers 170 pays. Il existe au total 300 maisons de négoce à Bordeaux regroupant différentes tailles et typologies d’entreprises. Les maisons se distinguent par le biais du type de vins distribués : crus prestigieux, vins de châteaux, vins de marque, vins génériques… Les réseaux de distribution permettent également de les classifier : les particuliers, les cavistes, les cafés-hôtel-restaurants (CHR), la grande distribution, l’exportation… Le secteur reste condensé car ce sont une trentaine d’anciennes maisons qui réalisent les 70 % du chiffre d’affaires. Malgré un contexte mondial perturbé par la crise sanitaire, les vins de Bordeaux demeurent le premier vignoble AOC français mondial.

    Le rôle du négociant est polyvalent, c’est un sélectionneur et un créateur de goût. Il se charge de l’activité commerciale des crus sélectionnés. Il doit notamment s’occuper de la production des vins. Il assemble, entretient et présente des vins sous sa propre marque commerciale. Cela représente une garantie d’un savoir-faire unique pour les consommateurs et un approvisionnement fréquent chez les distributeurs. Ainsi, les négociants se doivent de connaître l’évolution des marchés et des techniques afin d’établir des partenariats à long terme avec les châteaux et leurs propriétés viticoles. Il est un acteur clé sur le marché des primeurs, car il porte financièrement les stocks des vins du dernier millésime des crus classés qui vont être élevés au cœur des châteaux durant une période de 18 à 24 mois.

  • LES CREPES C’EST BON, AVEC DU BON VIN C’EST MIEUX !

    Aujourd’hui c’est le jour tant attendu par petits et grands. Le jour propice qui permet de se goinfrer de crêpes, qu’elles soient sucrées ou salées elles sont adorées.

    Alors aujourd’hui My Vitibox, spécialiste de la box vin s’est alliée à Prodégustation, leader des cours oenologie en France pour vous livrer les secrets des accords mets et vins.

    Manger des crêpes le 2 février trouve ses origines dans les fêtes païennes. A l'époque, la Chandeleur faisait référence à la fertilité de la terre. Les paysans avaient ainsi pris pour habitude de cuisiner des crêpes avec la farine excédentaire de l'année passée.

    Ça c’était pour la petite histoire, mais je sais que ce qui intéresse les plus grands c’est de savoir avec quels vins associer ce plat qui met toute la famille d’accord.

    Avec ma crêpe salée

    L’accord peut varier selon les goûts de chacun. Plusieurs accords pourraient être privilégiés pour une crêpe salée.

    Si on peut vous donner un conseil utile, ne surtout pas déguster les crêpes avec un vin fort, cela risquerait de prendre le dessus sur votre assiette et écraserait le goût des aliments ajoutés à la crêpe.

    C’est pourquoi, nous vous proposons le Beaujolais du Domaine des Nugues qui saura s’adapter parfaitement à votre recette. Sa souplesse et ses tanins délicats vous séduiront avec beaucoup de fraîcheur.

    Et avec ma crêpe sucrée ?

    Pâte à tartiner, confiture, chocolat, sirop d’érable, tout est bon pour tartiner sa crêpe ! Mais quel vin associer avec ma touche sucrée finale ?

    Notre équipe préconise qu’il n’y a rien de mieux qu’un vin blanc aux arômes fruités.

    Pour ça, le Grillo 2016, IGT Terre Siciliane, aux arômes de fleur d’amandier, de pamplemousse, de citron, de pêche et d’abricot s’associera parfaitement avec votre crêpe gourmande. Tous les arômes fruités apporteront de la légèreté au dessert qui peut parfois être lourd de par sa garniture.

    C’est maintenant l’heure de vous régaler !

    Vous voulez en savoir plus ? L’équipe My Vitibox vous emmène chez Prodégustation, leader en formation oenologie en France pour participer à un cours oenologie hors du commun. Cours oenologie Paris, Bordeaux, Lyon... une fois par mois Prodégustation vous invite à découvrir des accords gourmands entre mets et vins le temps d’un dîner convivial dans un de nos restaurants coup de cœur et en compagnie d’un formateur-sommelier... et pourquoi pas même un cours WSET pour les plus passionnés : partagez un moment hors du commun et optez pour un voyage gustatif des plus raffiné !

  • QUELS VINS PRIVILEGIER POUR UNE TARTIFLETTE ?

     

    La saison des tartiflettes est encore ouverte. Même si pour les plus gourmands on sait que c’est toute l’année !

    Alors aujourd’hui My Vitibox, spécialiste de la box vin s’est alliée à Prodégustation, leader des cours oenologie en France pour vous livrer les secrets des accords mets et vins.

    Cette recette inspirée de la traditionnelle cuisine savoyarde fait l’unanimité auprès des Français. Mais si on remplaçait le verre d’eau par un verre de vin pour encore plus de plaisir ? Quels seraient les vins à associer ?

     

    Domaine Bersan 2017 – Bourgogne Aligoté

    La richesse de la tartiflette et sa saveur doit être associée un vin très aromatique. Ce blanc aux arômes fruités et gourmands est une addition parfaite car il possède une puissance suffisante pour exister au côté de ce plat rustique. Un vin frais qui permettra de contraster avec la générosité du fromage présent.

    Il peut tout autant être ingurgité qu’ajouté à la préparation pour un plat plus goûtu et parfumé.

     

    Domaine des Nugues 2018 – Beaujollais-Villages

    Intense en arôme de fruits et d’épices, sa souplesse en bouche est portée par des tanins délicats mais bien présents qui séduisent par beaucoup de fraîcheur. Avec un plat savoureux rien ne vaut un vin léger et équilibré. Il apportera une certaine élégance au repas. Les arômes de poivre et de café pourront apporter du caractère à l’ensemble du plat.

     

    Vous êtes curieux ? L’équipe My Vitibox vous emmène chez Prodégustation, leader en formation oenologie en France pour participer à un cours oenologie hors du commun. Cours oenologie Paris, Bordeaux, Lyon... une fois par mois Prodégustation vous invite à découvrir des accords gourmands entre mets et vins le temps d’un dîner convivial dans un de nos restaurants coup de cœur et en compagnie d’un formateur-sommelier... et pourquoi pas même un cours WSET pour les plus passionnés : partagez un moment hors du commun et optez pour un voyage gustatif des plus raffiné !

  • Le vin est-il un aphrodisiaque ?

    Le vin est-il un aphrodisiaque ?

    Boire du vin pourrait vous faire rencontrer Aphrodite et ses Erotes !

    Reconnu depuis des millénaires comme symbole de séduction et des plaisirs de la chair, le vin possèderait des vertus aphrodisiaques qui pourraient faire sauter des verrous et favoriser les rapprochements amoureux. C’est du moins ce qu’a montré une étude de 2013 menée par l’université de Florence, en Italie, sur 788 femmes âgées de 18 à 50 ans.

    L’alcool agit en effet sur les récepteurs du cerveau qui ont pour fonction de déclencher la production des hormones du bonheur et du plaisir : dopamine, sérotonine et endorphine.

    De plus, le vin, en particulier le vin rouge et le champagne, augmente le flux sanguin dans les zones érogènes des partenaires, ce qui déclenche désinhibition et désir sexuel. Boire deux verres de vin rouge par jour stimulerait les œstrogènes (hormone sexuelle femelle primaire) des consommatrices, ce qui améliorerait leur désir. Pour les hommes, cela permettrait une nette augmentation de testostérone, ce qui améliorerait leurs performances au lit.

    On comprend mieux pourquoi apparaît toujours une bouteille de champagne dans les moments de volupté de James Bond… !

    Pour aller plus loin, on vous a trouvé une petite recette de cocktail aphrodisiaque à base de vin :

    Ingrédients :

    • 50cl de vin blanc sec
    • 25cl de cognac
    • 1 gousse de vanille
    • 25g de cannelle en bâton
    • 35g de gingembre râpé
    • 2 cuil. à soupe de miel liquide

     

    Mélangez le vin, la gousse de vanille, la cannelle et le gingembre et laissez reposer 48 heures.

    Ajoutez le cognac et le miel.

    Mélangez, filtrez et amusez-vous bien !

Total des articles 1 à 10 de 25

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3