Tag Archives: vin blanc

  • Quelques questions fréquentes sur les grands millésimes

    LES GRANDS MILLÉSIMES SONT-ILS LES MÊMES POUR LES VINS ROUGES ET LES VINS BLANCS ?

    Les rouges – dont l’équilibre dépend de la concentration en sucre et tanins - sont plus demandeurs de soleil que les vins blancs secs. Les grands millésimes des rouges sont donc des années chaudes tandis que les blancs secs préfèrent des étés plus tempérés. En cas de trop fortes chaleurs, la maturation des raisins blancs risque d’être excessive et de faire descendre trop fortement leur taux d’acidité, avec un risque de produire des vins mous, qui manquent de vivacité.

    LA NOTION DE GRANDS MILLÉSIMES EST-ELLE PERTINENTE DANS TOUTES LES RÉGIONS ?

    Cette notion prend tout son sens dans les régions où, d'une année sur l'autre, les conditions de maturation du raisin changent en fonction de variations climatiques. En Italie ou en Californie, où les climats sont très réguliers, le concept de millésime n’est pas primordial ; le terroir, le cépage et le travail du vigneron priment.

    HÉMISPHÈRE NORD, HÉMISPHÈRE SUD : DES MÊMES GRANDS MILLÉSIMES ?

    Dans l’hémisphère Sud, l’été est inversé par rapport à l’hémisphère Nord, et les vendanges ont donc lieu en début d’année. Autrement dit, un vin australien millésimé 2011 aura six mois de plus qu’un vin français millésimé 2011.

    A PARTIR DE QUAND SAIT-ON QU’UN MILLÉSIME EST UN GRAND MILLÉSIME ?

    On dit en général qu’on peut commencer à évaluer un millésime 20 jours après les vendanges. Mais il serait présomptueux de se faire un avis définitif aussi tôt. Pour construire un premier avis sur le millésime, les critiques spécialisées, comme la Revue des Vins de France viennent goûter les vins jeunes en novembre pour la Bourgogne et en mars pour Bordeaux. En réalité, on ne peut vraiment juger d’un millésime que lorsque le vin est arrivé au terme de son vieillissement.

    Pour en savoir plus sur la notion de millésime, n'hésitez pas à lire notre article Qu'est-ce qu'un millésime exceptionnel? Lesquels sont à retenir?

    SI vous souhaitez acquérir et dégustez de grands millésimes choisissez une box vin My VitiBox!

  • L'équilibre d'un vin blanc sec

    L'équilibre d'un vin blanc sec ne se rapporte qu'à deux composantes : l'acidité et le sucre (transformé en alcool). Exercez-vous à placer les vins que vous dégustez sur chacun de ces axes pour continuer votre initiation à la dégustation.

    Entrainez-vous à placer sur la grille de l'équilibre les vins que vous dégustez.

     

    Attention à bien nuancer cette approche très analytique en se référant au style du vin dégusté. On ne jugera pas de la même façon le caractère acide d'un Chablis et celui d'un Condrieu. Dans le premier cas, l'acidité fait partie du style du vin; dans le second cas il s'agit d'un défaut.

     

    Mon conseil de vin blanc sec à déguster : Cuvée drapeaux de Floridènes 2009 - graves, bordeaux - Domaine Dubourdieu (Box vins My VitiBox du mois de Mars)

     

    L'équilibre est différent pour les vins blancs moelleux : plus le vin est riche en sucre, plus son degré alcoolique doit être élevé afin de rester harmonieux et ne pas tomber dans des notes pâteuses. La puissance aromatique peut par ailleurs équilibrer un vin un peu trop vert ou vineux.
    - Cliquez-ici pour en savoir plus sur l'équilibre d'un vin rouge

    Pour déguster des vins et s'entrainer à les placer sur le schéma d'équilibre, n'hésitez pas à vous abonner à la box vin My VitiBox.

  • Graves Cuvée Drapeaux de Floridène Domaine Dubourdieu 2009 - Plat : filet de turbot en papillotes

    FILET DE TURBOT EN PAPILLOTES
    Temps de préparation : 20 minutes
    Temps de cuisson : 30 minutes
    Difficulté : 
    Ingrédients pour 2 personnes :
    Un petit turbot (environ 500 grammes)
    Crème fraiche liquide
    Tomates cerises
    Persil
    Echalottes
    Jus de citron
    Préparation :
    1. Prélevez les filets du turbot. (Ou demandez à votre poissonier de le faire ! )
    2. Disposez-les sur une feuille de papier aluminium assez grande (d'une petite taille A4).
    3. Ciselez l'échalote très finement dans la papillote. Pour ne pas pleurer, épluchez-les sous l'eau froide. D'autres disent qu'il faut tirer la langue sinon !
    4. Saupoudrez votre papillote de persil frais et de crème.
    5. Coupez quelques tomates cerises que vous ajouterez sur les filets de turbot.
    6. Enfin salez, poivrez et versez le jus de citron.
    7. Disposez les papillotes dans un plat au four pendant 20 minutes à 180 °C.

    Astuce : Servez votre poisson avec un peu de riz basmati et quelques tranches de pain complet ! 

    Vos papillotes de turbot à la crème citronnée s’associeront particulièrement bien avec la légèreté du vin blanc de Monsieur Dubourdieu. Sa bouche fraîche, citronée, minérale, avec une finale très aromatique et sa petite touche iodée m’ont charmée !

    - version imprimable de l'intégralité des recettes en accord avec ce vin en cliquant ici -

    Pour en savoir plus sur les accords met-vins, découvrez notre article sur les accords mets-vins originaux.  Si vous souhaitez découvrir les règles des accords mets-vins abonnez-vous à la box vin My VitiBox !

  • Graves Cuvée Drapeaux de Floridène Domaine Dubourdieu 2009 - Dessert : Salade d'oranges sanguines et pamplemousses

    SALADE D'ORANGES SANGUINES ET PAMPLEMOUSSES
    Temps de préparation : 10 minutes
    Temps de repos : une heure
    Difficulté : 
    Ingrédients pour 2 personnes :
    2 belles oranges sanguines (type Moro, notre préféré)
    1 pamplemousse rose
    Sucre de canne roux
    Canelle en poudre
    Eau de fleur d'oranger
    Préparation :
    1. Pelez les oranges sanguines et le pamplemousse avec un couteau bien aiguisé.
    2. Prenez soin d’ôter toutes les peaux blanches qui adhèreraient encore à la pulpe, elles gardent le goût d’amer-tume.
    3. Taillez les oranges et le pamplemousse en rondelles et disposez-les à plat sur une grande assiette.
    4. Saupoudrez de sucre de canne.
    5. Arrosez de deux bouchons d’eau de fleur d’oranger et parsemez d’un peu de cannelle.
    6. Réservez ensuite une heure au réfrigérateur pour que les fruits exudent un peu de jus qui se mélangera auxautres arômes.

    Astuce : Ne mettez pas trop d’arômes de fleur d’oranger, cela pourrait gâcher ceux de votre vin blanc, juste quelques gouttes seront délicieuses. L’orange sanguine « Moro », douce et légèrement violette, donnera du peps à votre salade ! 

    Vos papillotes de turbot à la crème citronnée s’associeront particulièrement bien avec la légèreté du vin blanc de Monsieur Dubourdieu. Sa bouche fraîche, citronée, minérale, avec une finale très aromatique et sa petite touche iodée m’ont charmée !

    - version imprimable de l'intégralité des recettes en accord avec ce vin en cliquant ici -

    Pour en savoir plus sur les accords met-vins, découvrez notre article sur les accords mets-vins originaux.  Si vous souhaitez découvrir les règles des accords mets-vins abonnez-vous à la box vin My VitiBox !

  • A quelle température servir le vin ?

    TEMPÉRATURE DU VIN

    Une entrecôte froide ? Une glace fondue ? Rien de très tentant… En cuisine, la température de service d’un plat est primordiale. Et bien c’est exactement la même chose avec le vin. Voici donc quelques règles à respecter pour savourer comme il se doit le breuvage de Bacchus.

    On dit souvent que les vins blancs et les rosés se boivent frais et que les vins rouges se boivent à température ambiante. J’apporterai ici quelques nuances à cette règle.

    La température idéale : pourquoi et comment ?

    Retenez que les basses températures empêchent les arômes de s’exprimer et les hautes rendent l’alcool trop présent, c’est pour éviter cela qu’il faut trouver la température idéale. Cette température idéale dépend de plusieurs facteurs, parmi lesquels :

    • la structure du vin, qui est proportionnelle à sa concentration en tanins. Plus un vin est structuré, plus sa température idéale de dégustation s’élèvera.
    • sa complexité aromatique, c’est-à-dire du nombre d'arômes et de saveurs qu’il exprime. Un vin complexe servi trop frais ne révèlera pas tous ses arômes : (
    • de la température ambiante de la pièce dans laquelle on déguste

    La température idéale de service des vins rouges

    - Pour des vins rouges très légers et fruités : 11-12 °C

    - Pour les Beaujolais et les vins peu tanniques : 13-14 °C

    - Pour des Bourgognes, Loire et vins rouges de structure moyenne : 15-16 °C

    - Pour les Bordeaux, les Portos, et tous les vins rouges plus structurés : 17-18 °C

    - Pour les vins d’âge ou exceptionnels : 18-19 °C

    De plus en plus de personnes apprécient de servir leur vin rouge très frais (parfois en dessous de 10°C  degrés). Pourquoi pas ? L’essentiel, c’est de se faire plaisir.

    La température idéale de service des vins blancs 

    - Vins de liqueur : 6 °C

    - Champagnes simples, vins mousseux ou muscats : 7-8 °C

    - Vins moelleux, vins d’Alsace vendanges tardives, vins moelleux, blancs secs légers ou acides : 9-10 °C

    - Beaux champagnes ou vins blancs demi-secs (Vouvray, Pinot gris d’Alsace, Gewurztraminer) : 11-12°C

    - Vins jaunes du Jura : 13-14 °C

    - Vins blancs d’âge : 15-16 °C

    La température idéale de service des vins rosés 

    - Champagnes rosés simples et autres effervescents rosés : 7-8°C

    - Rosés fruités et légers comme les rosés de Provence : 9-10 °C

    - Beaux champagnes rosés : 11-12 °C

    - Clarets de Bordeaux, rosé des Riceys ou Bourgognes rosés : 13-14 °C

    En règle générale évitez de boire votre rosé avec trop de glaçons pour éviter que les arômes ne se diluent. Nous ne vous en tiendrons cependant pas rigueur si, en été, il vous arrive de commander « une piscine » et de noyer votre rosé avec des glaçons dans un grand verre à ballon ! J’espère que mon père, producteur de rosé en Provence, ne m’entend pas : )

     

    C’est bien beau tout cela, mais comment moduler la température de mon vin ?

    Sachez tout d’abord qu’une fois servi dans vos verres, votre vin prendra rapidement 2°C.

    Pour le réchauffer, vous pouvez l’aérer dans une carafe à température ambiante. Pour accélérer ce processus, certains font couler de l’eau chaude sur la carafe avant d’y mettre le vin.

    Pour refroidir un vin, vous pouvez utiliser un seau à glace, qui provoque une descente brutale en température, ou bien un manchon  réfrigéré, à placer préalablement au congélateur et qui est particulièrement rapide et efficace pour faire baisser la température d’un vin. Sinon, votre réfrigérateur fera l’affaire ; )

    Et pour encore plus de conseils commandez votre abonnement vin My Vitibox pour retrouver toutes les astuces du Vitiguide!

  • Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2010 - Bestheim - plat : Boudin de saumon

    Pourquoi avoir choisi un boudin de saumon frais ?

    Etant un plat riche en matière et en goût, ici encore la fraicheur du vin va équilibrer le plat.

    C'est une recette vraiment très facile et rapide à réaliser et qui fait son effet sur la table !

    Ingrédients pour deux personnes :

    200 g de saumon en filet (sans peau et sans arrêtes)

    8 cl de lait

    4 cl de vin blanc sec

    1 œuf

    10 g de fécule de pommes de terre (ou Maïzena)

    1 cuillère à soupe de basilic haché (surgelé)

    pour la sauce :

    10 cl de crème

    ½  verre de vin blanc sec

    70 g de champignons

    ½ échalote

    quelques crevettes décortiquées (facultatif)

    Préparation : - Cliquez ici pour la version imprimable -

    …des boudins :

    Mixez le saumon le plus finement possible.

    Ajoutez l'œuf, la fécule de pommes de terre et le lait chaud et le vin blanc.

    Mixez la préparation afin d’obtenir une préparation homogène et épaisse. Salez, poivrez et ajoutez le basilic.

    Disposez deux cuillères à soupe de la farce au centre d’un morceau de film étirable. Formez des boudins en roulant le film sur lui-même et en tenant les deux extrémités. Plus vous roulez votre boudin, plus le rouleau épaissit et plus la longueur se réduit. Quand la forme voulue est atteinte nouez les extrémités des rouleaux en serrant un peu pour chasser l’air et réservez les. Vous devriez pouvoir faire deux boudins par personne.

    Cuir les boudins à la vapeur pendant 10 minutes. Laissez ensuite refroidir.

    Une fois froids, retirez leur film alimentaire en coupant les extrémités et faites les dorer rapidement dans une poêle légèrement huilée, bien chaude.

    …de la sauce :

    Faites revenir l'échalote émincée dans un peu d'huile d'olive, ajoutez les champignons coupés en lamelles puis le vin et la crème. Salez et poivrez. Laissez épaissir.

    Ajoutez ensuite les boudins dorés et les crevettes décortiquées.

    Laissez chauffer sur feu doux à couvert en retournant de temps en temps les boudins.

    Dégustez bien chaud, accompagné de riz. Frais et léger, c'est un régal !

    Et pour d'autres idées d'accords mets-vin, n'hésitez plus abonnez vous à My Vitibox! Vous trouverez dans le livret mensuel des idées recettes pour accompagner les vins de votre box vin!

6 article(s)