Tag Archives: santé

  • Bernard Hudelot, un vigneron passionné et aventurier!

    BERNARD HUDELOT

    Entretien avec Bernard Hudelot, propriétaire du château Villars Fontaine

    Quelques mots sur vous et votre passion ?

    Paysan natif, chargé de cours à l’université d’œnologie de Lyon, je suis avant tout propriétaire d’un domaine de 33 hectares en Bourgogne : le château Villars Fontaine. Parti de rien, j’ai entièrement reconstruit le vignoble en 1977 pour vivre de ma passion.

    Quel est le secret du vin Villars Fontaine ?

    Notre situation géographique est notre réelle force. En plein cœur de la Bourgogne et des Hautes Côtes de Nuits, le château se trouve à plus de 400 mètres d’altitude et dispose des conditions climatiques parfaites pour élaborer de grands Bourgognes.

    Pourquoi cette spécialisation sur les vins de garde ?

    Pour moi, le fort potentiel de garde des Bourgognes est une évidence. J’élève donc mes vins en fûts de chêne pendant 18 à 24 mois pour les blancs et de 30 à 48 mois pour les rouges, ce qui est très rare surtout en Bourgogne.

    Pouvez vous m’en dire plus sur une des particularités de votre vignoble : le club des vignerons du cœur ?

    De nos jours, il est très difficile pour un vigneron de trouver la trésorerie suffisante pour exploiter un grand domaine vinicole. Par conséquent, de nombreux vignobles sont rachetés par des grands groupes financiers et la région perd peu à peu de son charme suite à la disparition de nombreuses exploitations familiales. Moi, je n’ai pas voulu renoncer à mon domaine. J’ai donc décidé de fractionner 28 hectares de mon vignoble en micro-parts pour le partager avec mes amis et mes clients qui sont devenus mes associés. Chaque actionnaire est à la fois propriétaire, exploitant et consommateur. Le club des vignerons du cœur compte aujourd’hui 1200 propriétaires qui ont la garantie que l'âme du château perdurera.

    Bernard Hudelot, en plus d’être responsable nationale de vin et santé à l’union des œnologues, vous êtes également consultant pour les « vignobles de l’impossible » 

    Je me suis également lancé un défi insensé de développer des vignes dans des endroits improbables. J’ai déjà travaillé sur ce projet à Tahiti, au Gabon, en Birmanie ainsi qu’en Mongolie.

    Votre meilleur souvenir au château Villars Fontaine ?

    Le jour où j’ai reçu la préfète de Bourgogne Anne Bocquet et que je lui ai fait dégusté une bouteille du Grand Cru Corton Clos du roi d’une année mythique, le millésime 1952. Millésime qui se révéla être son année de naissance, pur hasard bien évidemment…

    Retrouvez le vin de Bernard Hudelot: Bourgogne Hautes Côtes de Nuits - Château de Villars Fontaine - 2007 sur le site My VitiBox.

    Si vous souhaitez découvrir l'histoire d'autres vignerons chevronnés et de leurs vins, abonnez-vous à la box vin My VitiBox !

  • Le « French paradox » : boire du vin rouge pour rester en bonne santé

    LE "FRENCH PARADOX"

    La consommation de vin rouge, un moyen de prévention contre les maladies du cœur ?

    Bien entendu, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé car il peut méchamment endommager votre foie ; mais consommé avec modération, le vin rouge pourrait avoir des effets bénéfiques pour notre santé. Allez, je ne résiste pas à la tentation de vous en dire un peu plus sur ce « French paradox »…

    Le « french paradox » est une thèse développée en 1991 par le spécialiste de la nutrition Serge Renaud selon laquelle, si les français sont en moyenne moins touchés par les maladies cardiovasculaires que leurs voisins européens ou américains, c’est en grande partie grâce à leur consommation « modérée » de vin rouge (2 à 4 verres de vin par jour).

    En voici l’explication : certains pigments contenus dans la peau du raisin, les anthocyanes, auraient des vertus anti-oxydantes à la fois pour le vin et pour le corps humain.

    Sachez que plus il y a d’anthocyanes dans le vin, plus les vins sont aptes à bien vieillir. Il y a en effet des cépages comme le cabernet sauvignon qui ont une plus forte concentration d’anthocyanes et qui se prêtent particulièrement à la production de vins de garde. Par ailleurs, ce sont ces anthocyanes qui donnent la couleur du vin rouge tandis que les tanins stabilisent cette couleur. Dans le corps humain, les anthocyanes empêchent l’oxydation des vaisseaux sanguins, ce qui réduirait le risque d’accidents cardio-vasculaires.

    Naturellement, toute l’équipe de notre wine box My VitiBox se réjouit de pouvoir modestement contribuer à la bonne santé de votre cœur chaque mois ; )

     

    Et pour conclure cet article, rien de tel que cette belle citation de Baudelaire : « Si le vin disparaissait de la production humaine, il se ferait dans la santé et dans l’intelligence un vide, une absence plus affreuse que tous les excès dont on le rend coupable. » A méditer !

2 article(s)