Tag Archives: merlot

  • Plaisir de Siaurac : dessert - poires au vin

    Pourquoi avoir choisi des poires au vin ?

    1. Simple et rapide à faire : 5 minutes de préparation, 20 minutes de cuisson

    2. Invariablement bon, même pour les apprentis cuistot

    Ingrédients pour 2 personnes :

    2 poires. Préférez les poires de saison : les poires Williams, Beurré Hardy, Alexandine ou Louise-Bonne d’Avranches

    20 cl de vin rouge bordelais (pas le Plaisir de Siaurac bien sûr!)

    100 g de sucre

    zeste d’un 1/2 citron ou orange

    1 pincée de cannelle

    Préparation : 
    Faites bouillir le vin avec le sucre, la cannelle et le jus du citron.
    Mettez-y les poires pelées et laissez cuire à feu doux environ 20 minutes.
    Coupez le feu (ou la plaque électrique) et laissez refroidir les poires dans le sirop au vin.
    Egouttez à la dernière minute et servez.

    Et pour d'autres idées d'accords mets-vin, n'hésitez plus abonnez vous à My Vitibox! Vous trouverez dans le livret mensuel des idées recettes pour accompagner les vins de votre box vin!

  • Plaisir de Siaurac 2010 : Plat - entrecôte de boeuf accompagnée de purée

    Pourquoi avoir choisi une entrecôte de bœuf ?

    1. Accompagner un vin jeune et tannique d’une viande rouge adoucit la perception d'astringence.

    2. Recette simple et rapide : 10 minutes de préparation, 20 minutes de cuisson.

    3. C’est un inconditionnel de la cuisine française !

    Ingrédients pour 2 personnes :

    pour la viande :

    2 entrecôtes

    Vinaigre ou porto

    Sel et poivre

    pour l'accompagnement :

    500 g topinambours

    200 g pommes de terre
    15 cl crème fraiche (donc 25cl avec l’entrée)

    sel et poivre

    Préparation :

    ... de l'accompagnement :

    Épluchez les topinambours et les pommes de terre. Pour les topinambours, nous vous conseillons d’utiliser un petit couteau plutôt qu’un économe en raison de l’irrégularité de leur forme. Coupez-les en morceaux grossiers et faites-les cuire environ 15/20 minutes à l’eau bouillante salée. Vérifiez la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau.

    S’il s’enfonce franchement, égouttez puis passez au moulin à légumes, ou à la fourchette pour les moins équipés.

    Ajoutez la crème, mélangez, puis faites légèrement dessécher dans la casserole à feu doux environ 5 minutes. Salez, poivrez et dégustez le plus tôt possible.

    ... de la viande :

    Assaisonnez de sel et poivre les entrecôtes

    Les cuire dans une poêle à feu vif avec un peu d’huile, le temps désiré en fonction de vos envies de cuisson :

     - Bleu : la viande est saisie rapidement, 1 à 2 minutes par face. En la pressant du bout du doigt vous ne rencontrez aucune résistance

     - Saignant : 3 minutes par face. Le doigt rencontre une légère résistance

     - A point : 5 à 6 minutes par face. Le doigt rencontre une résistance plus ferme

     - Au-delà de 6 minutes la viande s’assèche

    NB : La pression au doigt est la façon la plus simple et la plus directe d’apprécier la cuisson de la viande. Evitez de piquer la viande au centre pendant la cuisson, tout le sang s’échappe, piquez dans le gras ou retournez-la sans la piquer.

    Dressez sur le plat à service chaud.

    Déglacez la poêle avec le vinaigre, ou le Porto et versez le jus obtenu sur la viande.

    Et pour d'autres idées d'accords mets-vin, n'hésitez plus abonnez vous à My Vitibox! Vous trouverez dans le livret mensuel des idées recettes pour accompagner les vins de votre box vin!

  • Plaisir de Siaurac 2010 : Entrée - jambon de bayonne & endives cuites

    Pourquoi avoir choisi un jambon de Bayonne accompagné d'endives cuites ?

    1. Recette simple et rapide : 10 min de préparation, 20 min de cuisson.

    2. On sait que les endives font souvent peur, mais lancez-vous, c'est vraiment bon !

    3. L’amertume et la fraîcheur des endives se marient parfaitement à l’astringence d’un jeune vin tannique.

    En somme, l'idéal pour le plaisir de Siaurac 2010 !

    Ingrédients pour 2 personnes

    500 g d'endives

    1 oignon

    50 g de gruyère râpé

    10 cl de crème liquide ou lait

    1 c à s d'huile (d'olive de préférence)

    Poivre

    Préparation

    Epluchez les oignons, les émincer.

    Coupez les endives en petits morceaux.

    Dans une poêle faites revenir les oignons avec un peu d’huile.

    Ajoutez-y les endives coupées, puis le lait ; poivrez.

    Laissez cuire environ 20 min et ajoutez le gruyère râpé en fin de cuisson.

    Vous pouvez rajouter de la noix de muscade.

    Et pour d'autres idées d'accords mets-vin, n'hésitez plus abonnez vous à My Vitibox! Vous trouverez dans le livret mensuel des idées recettes pour accompagner les vins de votre box vin!

  • Du conseil à la vigne

         Il y a parfois dans la vie professionnelle de belles reconversions porteuses de sens. L’histoire d’Aline et Paul Goldschmidt en est une. Car le couple qui a crée le Plaisir de Siaurac à déguster dans le coffret d’octobre n’a pas toujours été vigneron

         Paul a pendant dix ans lancé et développé Roland Berger en France, l’un des plus grands cabinets de conseil en stratégie aujourd’hui. Aline a un savoir-faire en terme de communication ayant travaillé chez Publicis. En 2007, leur vie bascule lorsque le père d’Aline, Olivier Guichard, ministre du Général de Gaulle, de Pompidou et de Giscard, décède. Les sœurs d’Aline souhaitent vendre les trois châteaux bordelais détenus par leur famille depuis 1832. Il n’en est pas question pour Paul et Aline : les châteaux de la Baronne Guichard resteront dans la famille Guichard ! Paul réunit toutes ses économies pour aider sa femme à racheter les  parts de ses sœurs. Une nouvelle vie commence, loin des powerpoints et des salles de réunions feutrées du VIIIème arrondissement. Du conseil à la vigne il n'y a donc qu'un GRAND pas!

         Paul, bien sûr, garde ses réflexes de stratège du business. Il diagnostique rapidement la situation : les terroirs des trois propriétés ont un superbe potentiel, mais il faut tout remettre au carré – de la vinification jusqu’à la commercialisation - pour que ce potentiel se révèle pleinement. Tout cela prendra du temps, le temps de la vigne n’est pas celui de Paris, et il faut au moins compter dix ans pour remonter une propriété viticole et encore dix années supplémentaires pour finir de construire la notoriété du domaine et pouvoir en tirer réellement profit.

         Aline et Paul identifient trois priorités pour y parvenir :

    1. 1. Créer des vins qui respectent l’identité des terroirs qui sont parmi les meilleurs de leurs appellations : le Château Siaurac, la propriété historique de Lalande de Pomerol et leurs deux autres bijoux : le Château Vray Croix de Gay voisin de Petrus et Trotanoy à Pomerol et le Château Le Prieuré, Grand Cru Classé de Saint-Emilion situé en face d’Ausone. Conseillés par les meilleurs spécialistes des sols, Paul et Aline décident d’arracher et de replanter la moitié du vignoble, de refaire les chais, de passer en agriculture raisonnée. Les vignes sont donc encore jeunes, il faut maintenant attendre que le temps fasse son œuvre.
    2. 2. Créer du lien et de l’intimité avec les clients. Le marché du vin est un marché très fragmenté, avec des milliers de vignerons. Difficile donc pour un consommateur de s’y retrouver … sauf si le domaine ou le château parvient à faire connaissance avec ce consommateur de manière plus intime. C’est la raison pour laquelle Aline et Paul promeuvent autant l’oenotourisme dans leurs propriétés : une fois que le consommateur aura goûté ses superbes vins et compris tous les efforts réalisés pour que les terroirs s’expriment, il aura de fortes chances de devenir un ambassadeur du château. Il est également clé de créer et d’animer un réseau de prescripteurs – sommeliers, restaurateurs, e-commercants -  qui sont des canaux non concurrents. Ils participent à la notoriété et l’image de marque du domaine.
    3. 3. Bâtir une distribution sélective en France et à l’international de restaurants, cavistes et e-commerçants capables de transférer leurs valeurs de proximité avec le client.

         La cuvée 2010 du Plaisir de Siaurac fait à partir des jeunes vignes du Château Siaurac  démontre incontestablement que les efforts de Paul et d’Alain payent : le Plaisir de Siaurac, un 100% merlot prêt à boire, rencontre un vif succès dans les restaurants de Paris et de province, mais également au Royaume Uni, en Belgique, en Allemagne, en Hollande ou au Brésil. Les stocks partent vite et il n’en restera bientôt plus. Alors dépêchez-vous de déguster !

          Si vous passez dans la région de Bordeaux rendez leur visite à Siaurac. Le site vaut le détour et le programme conçu par Aline est  taillé sur mesure : l’Art de vous faire vivre le Vin vient de recevoir le Best Of d’Or du tourisme du vin de la Chambre de Commerce de Bordeaux.

4 article(s)