Tag Archives: garde

  • Quels facteurs déterminent le potentiel de garde d'un vin?

    Facteurs du potentiel de garde d'un vin

    Comme il est difficile d’attendre... Mais le jeu en vaut parfois la chandelle : un vin de garde ne révélera son potentiel de garde qu’après plusieurs années, lorsqu’il aura atteint son « apogée », parfois au bout de 20 ans ! Le vin est un produit vivant qui évolue avec le temps. Au cours de sa jeunesse, un vin de garde sera d’abord porté sur le fruit. Après deux à quatre ans, il se refermera et les tanins deviendront très prononcés. Puis les tanins s'arrondiront avec l'âge; un subtil bouquet d’arômes tertiaires et une belle longueur en bouche apparaîtront. Profitez-en pour le déguster à ce moment avant que le vin ne décline et perde son bel équilibre.

    1- Les cépages

    Outre le cabernet sauvignon, cépage de garde par excellence, le pinot noir, le merlot, la syrah, le chardonnay, le riesling ou encore le sémillon sont également connus pour produire de grands vins de garde.

    2- Le millésime

    L’année de récolte du raisin (et ses conditions climatiques) est un facteur déterminant du potentiel de garde d’un vin. Pour des vins de longue garde, orientez-vous donc vers des très grands millésimes, comme le millésime 2009 exceptionnel à Bordeaux, ou encore 2005 en Bourgogne.

    3- Le rendement

    Un viticulteur privilégiant de faibles rendements (moins de vin produit par hectare) produira des vins riches et complexes, au potentiel de garde supérieur à un viticulteur préférant des rendements élevés. A Pauillac (Bordeaux), les vignerons ne peuvent par exemple pas dépasser les 55 hectolitres par hectare, ainsi 20 à 30hl/ ha représente un faible rendement.

    L’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité) fixe des seuils de rendements à ne pas dépasser qui diffèrent pour chaque appellation.

     

    Quelle est la particularité des Sauternes, si connus pour leur rarissime garde ? 

    La présence de champignons «botrytis», une «pourriture noble» dessèche le raisin et concentre le sucre dans les baies. Les millésimes exceptionnels peuvent ainsi vieillir plus d’un siècle ! Le vignoble de ces grands vins blancs liquoreux se situe au sud-ouest de Bordeaux.

     

    Si vous désirez acquérir des vins de garde et vous constituer ainsi une jolie cave n'hésitez plus, notre box vin My Vitibox "Pépites du vignoble" est faite pour vous!

  • Les 5 règles d'or de votre cave

    CONSEILS POUR LA CAVE

    Si vous avez la chance de disposer d’une cave pour conserver et faire vieillir votre vin, assurez-vous qu’elle réunisse bien les cinq conditions suivantes :

    1°/ Un environnement sombre

    La lumière accélère anormalement le vieillissement du vin. Assurez-vous donc de limiter au maximum la pénétration de lumière dans votre cave.

    2°/ Une hygrométrie comprise entre 70% et 80%

    Le bouquet du vin se développera d’autant mieux que le bouchon restera parfaitement étanche, empêchant ainsi l’oxygène de pénétrer dans la bouteille. Pour cela, il est impératif de coucher les bouteilles dans votre cave pour que le bouchon reste en permanence en contact avec le vin, et de maintenir un taux d’humidité supérieur à 70%. Si ces conditions ne sont pas respectées, le bouchon risque de se dessécher, altérant alors son étanchéité.  Avec une hygrométrie supérieure à 80%, vous prenez le risque d’abîmer les étiquettes de vos vins … et de ne plus pouvoir savoir qui est qui dans votre cave ! Une hygrométrie comprise entre 70% et 80% est donc idéale !

    Astuce: achetez-vous un hygromètre et contrôlez régulièrement le taux d’humidité de votre cave ; car cet aspect est un facteur clé de succès de la conservation de vos vins !

    3°/ Une température d’environ 12°C, stable au cours de l’année

    Une température trop basse ralentit puis stoppe le vieillissement du vin, tandis qu’une température trop élevée l’accélère artificiellement sans laisser au vin le temps de se développer. 12°C (à plus ou moins 2°C près) est une température parfaite pour votre cave. Le plus important reste toutefois de maintenir une stabilité de la température : le vin prend vite ses petites habitudes et déteste les changements brusques de température !

    4°/ Zéro vibration

    On dit souvent que les vibrations "fatiguent" le vin en l'empêchant de se reposer. Elles empêchent la formation du dépôt en maintenant continuellement les particules en suspension dans le vin. Si votre voisin a décidé d'installer une chaufferie dans la cave attenante à la vôtre (ce qui fût mon cas), il vous faudra probablement déménager vos vins ou négocier avec votre voisin ! Évitez également de faire fonctionner un réfrigérateur dans votre cave pour préserver la tranquillité de vos vins.

    5°/ Une atmosphère saine et sans odeurs particulières

    Certains bouchons deviennent parfois moins étanches avec le temps et laissent alors pénétrer certaines odeurs dans la bouteille qui peuvent altérer le bouquet du vin. Évitez donc de conserver votre vin à proximité de votre tracteur-tondeuse pour ne pas vous retrouver avec un cru aux arômes … d’essence !

    Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques, n'hésitez pas à vous abonner à l'abonnement vin de garde Pépites du vignoble de My VitiBox.

2 article(s)