Tag Archives: accords mets et vin

  • Gâteau au chocolat spécial Pâques

    Enfin le dessert ! Voici notre recette d'une gâteau au chocolat, presque classique. Nous avons choisi cette recette spécialement pour le repas de Pâques, pour finir le repas en beauté.

    Gâteau au chocolat de Pâques 

    Gateau-de-paques-avec-creme-speciale-chantilly

    Ingrédients :

    • 3 œufs entiers
    • 200g de sucre en poudre
    • 250g de chocolat noir
    • 20cl de café très fort
    • 4 c. à s. de crème chantilly
    • 5 ou 6 sachets de gâteau "Petit Brun"

    Préparez votre mousse au chocolat : cassez le chocolat en morceaux puis faites-le fondre dans une casserole, au bain-marie, en mélangeant régulièrement. Laissez tiédir légèrement.

    Séparez les blancs des jaunes d’œufs.

    Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite le chocolat noir fondu et mélangez bien.

    Montez les blancs d’œufs en neige ferme puis ajoutez-y la crème chantilly.

    Incorporez ensuite délicatement le mélange blancs en neige et crème chantilly au mélange chocolat et jaunes d’œufs sucrés à l'aide d'une spatule.

    Réserver la mousse au chocolat pendant 3 à 4 heures au réfrigirateur.

    Trempez vos "Petit Brun" dans le café puis déposez-les dans le moule de votre choix. Versez dessus une partie de la mousse au chocolat. Couvrez-la d'une autre couche de biscuits trempés dans le café. Renouvelez l'opération jusqu'à épuisement de la mousse au chocolat (la dernière couche doit être une couche de mousse au chocolat). Lissez le tout à l'aide d'une spatule.

    Laissez votre gâteau de Pâques reposer au réfrigérateur pendant toute une nuit (environ 12 heures idéalement).

    Le lendemain, démoulez délicatement votre gâteau de Pâques et décorez-le avec quelques sujets typiques de Pâques : œufs, poules, petits nids,...

    La cuvée Sans plus attendre 2015 du Domaine Modat en AOC Côtes du Roussillon Villages est un vin gourmand, puissant et très fin à la fois, dont les arômes de poivre, de violette et de cassis viendront sublimer les arôme de cacao du dessert de Pâques.

  • Spécial Pâques : Souris d'agneau confites au four

    Un must-do du repas de Pâques, un plat à base d'agneau. Nous connaissons tous le fameux Gigot d'agneau classique des grandes tables françaises. Aujourd'hui, My Vitibox voulait vous faire découvrir un autre morceau de l'agneau, nous avons donc décidé de vous offrir la recette de notre plat de pâques.

    La souris d'agneau confites au four : 

    Souris-d-agneau-confite-au-four

     

     

    Ingrédients :

    •  6 souris d'agneau de 400g chacune
    • 40g de beurre
    • 1 c. à s. d'huile d'olive
    • 6 échalotes gousses d'ail
    • 1 demi-bouteille de vin blanc
    • 45g de gelée de pommes
    • 1 bouquet garni
    • 1 c. à s. de cumin en poudre
    • 3 pincée de piment
    • Sel et poivre

     

    Préchauffez le four à th. 5 (150°C).

    Saupoudrez les souris d'agneau de cumin. Chauffez le beurre et l'huile dans une cocotte et faites-y dorer l'agneau de tous les côtés, puis retirez-le de la cocotte et réservez.

    Épluchez  et découpez les échalotes en quartier, et ajoutez-les dans la cocotte avec les gousses d'ail non pelées. Cuisez l'ensemble sur un feu doux jusqu'à obtenir une belle teinte dorée et une texture fondante des échalotes.

    Ajoutez le vin blanc pour déglacer, ainsi que la gelée de pommes. Mélangez délicatement avec une spatule en bois. Incorporez les souris d'agneau et tapissez-les de sauce.

    Ajoutez ensuite le bouquet garni et assaisonnez avec le sel, le poivre, la poudre de cumin et le piment. Cuisez la préparation à four moyen pendant 4 heures, en prenant soin de retourner les souris d'agneau à mi-cuisson.

    Servez bien chaud, accompagné de Coco de Paimpol à la tomate et au cumin.

    Vous pouvez accompagner ce plat par un Gamay 2016 - Jean-Marc Biet, AOC Touraine. Une jolie cuvée de vigneron où les arômes de fruits rouges se marient à la perfection avec le confit de la souris d'agneau.

  • Spécial Pâques : menu avec accords mets & vins

    Qui dit Pâques, dit repas de Pâques. Chez My Vitibox nous aimons nous retrouver autour d'un bon repas, nous avons donc pensé à vous. Voici notre menu, spécial Pâques, avec entrée, plat et dessert et le mariage des vins sublimant chacun de ces mets.

    En entrée, nous vous proposons : un terrine d'asperges au fromage ail et fines herbes

    Terrine-d-asperges-au-fromage-ail-et-fines-herbes

     

    Ingrédients :

    • 500g d'asperges vertes (déjà épluchées et précuites)
    • 5 oeufs
    • 1 gousse d'ail
    • 10g de beurre doux
    • 20cl de crème fraîche épaisse
    • 150g de fromage frais ail et fines herbes
    • 2 c.à s. d'huile d'olive
    • Sel fin et poivre noir du moulin

    Préchauffez votre four à th. 6-7 (200°C).

    Faites cuire les asperges vertes 3 min à l'autocuiseur. Réservez 3 asperges et coupez le reste en tronçons d'environ 2cm de long. Épluchez la gousse d'ail et hachez-la finement.

    Dans une poêle, faites chauffer l'huile d'olive. Faites-y revenir les tronçons d'asperges avec l'ail haché à feu moyen pendant 10 min environ.

    Dans un saladier, fouettez ensemble les œufs, la crème fraîche et le fromage frais ail et fines herbes. Incorporez-y ensuite les tronçons d'asperge et l'ail haché. Salez et poivrez légèrement. Beurrez soigneusement un moule à cake et versez-y votre préparation d'asperges au fromage ail et fines herbes.

    Dans un plat allant au four, versez de l'eau chaude puis déposez-y votre moule à cake.

    Faites cuire votre terrine pendant 25 à 30 min à th. 6-7 (200°C).

    Laissez votre terrine d'asperges au fromage ail et fines herbes refroidir avant de la démouler délicatement. Servez-la décorée avec les asperges réservées, sur un lit de salade verte avec des tranches de pain grillé et de la mayonnaise.

    Cette entrée sera merveilleusement bien accompagnée par la cuvée Renaissance 2015 d'Ulrich Langguth, Riesling Hochgewachs, AllemagneLa vivacité de ce vin répond aux notes acidulés de cette entrée. Ce vin blanc vif amplifie la fraîcheur de l'asperge et adoucit le petit côté pétillant du fromage ail et fines herbes : tout un équilibre en bouche !

  • La dynamique mets-vins

    Lorsque le vin entre au contact des aliments dans votre palais, les composants du vin (alcool, sucre, acide, tanins, arômes) se combinent à ceux des aliments (sucre, douceur, acidité, amertume, salinité, arômes). Certains éléments les amplifient tandis que d’autres les compensent. La dynamique mets-vin est très importante et doit être considérée.Voici quelques-unes des réactions qui peuvent se produire, parfois plaisantes, parfois désagréables :

    - L’aliment peut atténuer certaines caractéristiques d’un vin : les protéines adoucissent par exemple les tanins. Un cabernet sauvignon du bordelais, très tannique, difficile à boire seul, peut s’avérer délicieux s’il accompagne une belle pièce de bœuf car celle-ci contient beaucoup de protéines. C’est la magie des accords.

    - L’aliment peut au contraire renforcer une caractéristique d’un vin : si vous buvez ce même cabernet sauvignon très tannique avec des épinards, qui sont également tanniques, le vin risque de devenir encore plus astringent et difficile à boire.

    - Les arômes du vin peuvent s’additionner de manière harmonieuse avec ceux des aliments, au plus grand bonheur des gourmets. Le délicieux fruité d’un pinot noir de Mercurey apportera d’agréables saveurs de fruits rouges à un rôti de veau aux airelles.

    - Mais, les arômes du vin, s’ils sont trop prononcés, peuvent également cacher ceux de l’aliment, plus subtils, ou l’inverse. C’est par exemple le cas si vous buvez un vin corsé, aux arômes explosifs, avec un délicat filet de bar.

     

    Essayez donc :

    la pièce de boeuf avec le Bordeaux : Chateau Villa Carmin 2010 - Médoc (Box vins My VitiBox du mois de Mars)

    ou le rôti de veau aux airelles avec le Bourgogne : Chateau Villars Fontaine 2007 (Box vins My VitiBox du mois d'avril)

    Si vous souhaitez en savoir davantage sur la dynamique mets-vins, abonnez-vous à la box vin My VitiBox

     

4 article(s)

[profiler]
Memory usage: real: 18612224, emalloc: 17880624
Code ProfilerTimeCntEmallocRealMem