Le Blog de My VitiBox

  • Devenir parrain, ou adopter, un engagement pour la vie ?

    Devenir Parrain

    Si vous avez entre 800 000€ et plus de 5 millions d’€ à investir dans les vignes, félicitation !  Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Il faut savoir commencer petit. Tout est possible aujourd’hui et pour tous les budgets. On personnalise sa bouteille à son nom, on crée son vin en participant à l'assemblage, ou adopte un pied de vigne et on devient vigneron d’honneur !

    Si une petite envie de vie de châtelain coule dans vos veines, rien de plus chic que le château de Chambord. Une parcelle de 6 hectares replantée en 2015, est destinée au mécénat.  Moyennant quand même, 1 000€ déductibles, le mécène bénéficiera de l'inscription de son nom sur le pied adopté sur une plaque de cuivre à son nom, autant dire à vie ! L’heureux propriétaire bénéficie aussi d’une option d'achat prioritaire sur la cuvée "Romorantin" chaque année, dès le premier millésime, en 2019.

    Il est faisable de louer directement au producteur, par exemple le Château Maugey dans le bordelais vous demandera une adoption minimale de 5 ans, 6 pieds à 300€ par ceps, soit 10€ la bouteille finale et tout ça certifié Agriculture Biologique.

    Plus raisonnable, et sur une formule différente, il est possible de bénéficier de 6 à 36 pieds de vigne en Bourgogne du coté de Chablis, ou Saint-Emilion à Bordeaux, pour 159€, le temps d’un millésime. Des produits dérivés en rapport avec le domaine choisi, des journées dans le vignoble pour participer au travail de la vigne, et comprendre les étapes d’élaborations du vin, des dégustations et un repas au coeur des vignes. Et pour chaque pied loué vous disposez d'une bouteille de vin personnalisée.

    En Champagne, pour 399€, certains domaines proposent l’adoption de 12 pieds, accompagnés de son indispensable certificat d'adoption, 2 heures de visite du domaine, du chai et une dégustation pour 2 personnes. Une nuit en chambre d'hôte, située à moins de 20 kms du domaine, pour 2 personnes et les fameuses 12 bouteilles personnalisées de la cuvée. Un genre de week-end en amoureux grâce son bébé vigne.

    Chers futurs allocataires, c’est le moyen idéal pour devenir (ou pas) un futur vigneron.

    Cours onelogie ParisLilleLyon... Pour approfondir les connaissances que vous découvrez dans votre Vitibox, rendez-vous à un cours d'oenologie partout en France !

  • 5 chiffres étonnants sur le raisin, la vigne et le vin !

    Chiffres et vin

    1-   D’après Vin et Société, la France compte près  142 000 viticulteurs
    Plus généralement la filière du vin représente pas loin de 558 000 emplois directs et indirects, soit près de 2% de la population active. Cela en fait du monde !!

    2-     Il faut environ  220 grains de raisins pour une bouteille de vin 
    Cela représente à peu près  1Kg mais attention les cépages ont tous des propriétés particulières, certains ont des petits grains et d’autres des gros,  et donc la quantité de raisin peut varier pour faire une bouteille de vin (75cl) .

    3-     La France  produit près de 15% du vin dans le monde
    Cocoricooos ! Soyons fiers d’être le 2ème pays producteur de vin, derrière l’Italie. Ah ces italiens !

    4-     La surface des champs de vignes en France est équivalente à 750 000 Ha, soit  plus  d’1 million de stades de rugby
    Mais peut-on réussir un bon plaquage après avoir dégusté beaucoup de vin ? Rien n’est moins sûr…

    5-     On boit presque trois fois moins de vin qu’il y a 30 ans
    En effet, en 1975 la consommation de vin était de 100 litres/habitant/an et on voit qu’en 2017 elle est de moins de 42 litres/habitant/an. On boit moins mais mieux, et avec modération bien sûr :)

    Cours oenologie ParisLilleLyon... Pour approfondir les connaissances que vous découvrez dans votre Vitibox, rendez-vous à un cours d'oenologie partout en France avec Prodégustation !

  • N'oubliez pas les cépages du passé !

    cépages oubliés

    Aujourd’hui, près de 6.000 à 7.000 cépages sont présents dans le monde, mais seulement 250 sont autorisés par le Ministère de l’Agriculture, dont les principaux sont Chardonnay, Merlot, Pinot ou encore Syrah. De nombreux domaines cherchent donc à se différencier par une particularité bien à eux, en faisant renaître les cépages oubliés ! Nous vous proposons d’en découvrir quelques uns, pour pouvoir épater vos copains !

    Voici une petite sélection de ces cépages, qu’on apprécie particulièrement chez My VitiBox et qui vous donneront de nouvelles idées de dégustations:

    Amis de la géographie, bonjour : introduit par François 1er en 1519, le romorantin prend le nom de la ville où il est originaire, dans le Loir-et-Cher. Ce cépage royal blanc produit des vins acides et riches en alcool mais fruités avec un large bouquet. Ses arômes d’agrumes, d’abricot et de fleurs trouvent un équilibre avec des notes de pierre à fusil, de poire et de truffe blanche. Rien à voir le romarin donc : )

    L’ondenc  vient du mot « Ondoyant », mettant en avant la qualité de son jus abondant. Ce cépage blanc produit dans l’appellation Gaillac, a été replanté par Robert Plageoles (vous ne le connaissez pas ? allez le googliser, c’est un chouette vigneron !), et ses vins sont légers, aromatiques et peu alcooliques. Vous pourrez le déguster dans le sud de la France, mais également en Australie. Ça vous donne une nouvelle raison, en plus des kangourous, d’aller faire un tour en Australie.

    La mondeuse est un cépage dit noir typiquement savoyard. Ce cépage serait génétiquement apparenté à la célèbre syrah mais des études restent à la prouver. S’il y a des scientifiques parmi vous, à vous de jouer ! Ses vins sont solides et tanniques avec une belle mâche (on ne parle pas de la salade mais de l’impression d’avoir quelque chose d’agréable et consistant en bouche). Ses arômes de cassis, de pruneau, d’épices ou de truffe y ajoute un bel équilibre.

    Le Persan qui contrairement à son nom n’est pas un chat de Perse mais un raisin produit en Savoie et dans le Sud de la France. Il a connu ses heures de gloire au début du 20ème siècle mais a depuis quasiment disparu. Et ça, c’est trop dommage ! Ses vins sont de qualité, tanniques et riches en alcool. Ils présentent des arômes de framboise et de violette.

    Le dernier cépage oublié que nous vous présentons aujourd’hui est celui du Mollard. Donc oui, vous pouvez faire déguster un mollard à vos amis… Ils apprécieront des vins légers et frais avec des arômes d’épices, de poivre et de vanille. Des parcelles de mollard plantées dans les années 80s subsistent encore dans les Hautes-Alpes, mais faute de renouvellement, leur état se dégrade et le cépage se retrouve menacé de disparition. C’est le Domaine Allemand qui s’est beaucoup investi dans sa survie, et en 2005 le Mollard fait son entrée officielle dans le catalogue français des cépages.

    Vous avez envie de militer pour qu’on n’oublie plus les cépages oubliés ? Nous aussi.Alors rejoignez-nous, et retrouvez plus d’informations sur les cépages de France et du monde en vous abonnant à une box vin My Vitibox !

    Cours oenologie ParisLilleLyon... Pour approfondir les connaissances que vous découvrez dans votre Vitibox, rendez-vous à un cours d'oenologie partout en France avec Prodégustation !

  • Nacre de Saint Jacques au poireau de créance et crème à la menthe poivrée

    web_1381

     

    La Recette de QOOQ ! 

     

    Temps: 20 min

    Ingrédients:
    - 20 noix de Saint-Jacques
    - 1 kg de poireau
    - 2 c. à soupe d'huile d'olive
    - Huile de menthe poivrée
    - 1 verre de crème de soja
    - 2 c. à soupe de gros sel

     

    PRÉPARATION DES POIREAUX
    • Prendre les poireaux et couper les racines puis couper les feuilles vertes. Garder les blancs.
    • Découper les blancs en deux tronçons égaux. Réserver la moitié des tronçons (ils seront cuits entiers).
    • Couper l'autre moitié en deux dans le sens de la longueur. Emincer la moitié des demi-tronçons en tranches d'un demi centimètre d'épaisseur et réserver l'autre.
    • Prendre les demi-tronçons restants. Séparer les lamelles et les mettre à plat.
    • Tailler les lamelles en julienne.
    • Réserver les juliennes obtenues dans un bol d'eau fraîche.

     

    CUISSON DES POIREAUX
    • Laver les tronçons de poireau entiers restants en les passant sous un filet d’eau froide. Bien frotter pour enlever au maximum les pesticides.
    • Déposer les tronçons de poireau dans une casserole et verser de l’eau jusqu’à mi-hauteur.
    • Allumer le feu, ajouter une pincée de gros sel et un filet d’huile d’olive.
    • Laisser cuire à feu moyen pendant 15 à 20 minutes.
    • Dans une autre casserole, verser un filet d’huile d’olive et faire revenir les blancs de poireau émincés sur feu doux.
    • Mélanger à l'aide d'une cuillère. Ajouter un verre d'eau et une pincée de gros sel.
    • Mélanger à nouveau et laisser confire pendant 15 minutes.
    • Remuer régulièrement pour ne pas que les poireaux émincés accrochent au fond de la casserole.
    • Dans une autre casserole sur feu moyen, verser la crème de soja, ajouter une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée, assaisonner avec du sel et du poivre moulu et enfin mélanger. La crème doit réduire légèrement.
    •  Si on ne trouve pas d'huile essentielle, on peut utiliser des feuilles de menthe qu'on fait infuser 5 minutes dans la crème de soja.
    • Ajouter la crème de soja à la casserole contenant les poireaux émincés.
    • Mélanger avec une cuillère. Assaisonner de nouveau avec du sel et du poivre moulu. Mélanger à nouveau et retirer la casserole du feu.
    • Dans une grande casserole propre, verser l’huile d’olive pour frire les poireaux en julienne. Faire chauffer à feu moyen.
    • En attendant, tester la cuisson des tronçons de poireaux, le cœur doit être tendre et onctueux.
    • Sortir du feu dès que c’est cuit. Prendre les poireaux en julienne et les sécher sur du papier absorbant.
    • Mettre du papier absorbant sur le poireau pour bien les sécher et éviter tout débordement de l'huile.
    • Verser quelques juliennes de poireaux pour vérifier la température de l’huile.
    • Attendre une légère coloration des bâtonnets en remuant avec une écumoire.
    • Lorsque le poireau blondit légèrement, le sortir de l’huile et le reposer sur du papier absorbant.
    • Verser tous les poireaux en julienne dans l’huile pour les faire frire. Mélanger régulièrement avec l'écumoire pour éviter l'agglomération des bâtonnets.
    • Les sortir de l’huile et les mettre sur du papier absorbant puis saler les fritures.

     

    PRÉPARATION DES NOIX DE SAINT-JACQUES
    • Avec les doigts, détacher le nerf de la noix de Saint Jacques.
    • Réserver les noix de Saint Jacques sur du papier absorbant.
    • Assaisonner avec un peu de sel et du poivre moulu.
    • Les retourner et assaisonner l'autre face de la même manière.
    • Poser une poêle sur feu moyen. Verser un filet d’huile d'olive. Lorsqu'elle est chaude, déposer les noix de Saint Jacques.
    • Retourner les noix de Saint Jacques régulièrement. Les sortir du feu quand elles prennent une légère coloration et les déposer sur du papier absorbant.

     

    DRESSAGE
    • Dans une assiette, déposer du confit de poireau en longueur à l’aide d’une cuillère.
    • Ajouter un poireau entier sur le confit de poireau.
    • Recouvrir de poireaux frits.
    • Disposer les noix de Saint Jacques dans le même sens, en formant une ligne.
    • Verser de la crème de soja sur les noix de Saint Jacques et en déposer un trait sur le bord de l’assiette pour lui donner un peu de vie.

    Accords Mets & Vins
    Premier Cru en Caradeux 2014 - Domaine Laleure-Piot, Pernang Vergelesses
    premier_cru_en_caradeux

  • Clémentines juteuses et granité de Noël

    web_3416

    La Recette de QOOQ

    Temps: 15 min

    Ingrédients: 

    - 1kg de clémentines
    - 1 c. à soupe de sirop d'érable
    - 2 cl de Grand Marnier
    - 1 bâton de cannelle
    - 1 gousse de vanille
    - 1 c. à café de cinq épices
    - 1 C. à café de Gingembre frais
    - 1 anis étoilé

     

    > Dans la casserole, ajouter la cannelle, l'anis, et le gingembre. Éplucher le gingembre avec une cuillère à café et le râper au dessus de la casserole.
    > Fendre les gousses de vanille en deux et récupérer les graines avec la lame du couteau d'office. Ajouter le tout dans la casserole.
    >Ajouter le cinq épices, le sirop d'érable et le Grand Marnier.
    >Mettre la casserole d'épice à chauffer sur feu vif.
    >A la première ébullition faire flamber le mélange.

     

    PRÉPARATION DES CLÉMENTINES

    - Râper les zestes d'une clémentine au dessus de la casserole et laisser infuser.
    - Couper un chapeau sur le dessus des clémentines pour le dressage, compter une clémentine par convives.
    - Passer la lame du couteau entre la chair et la peau. Retirer la pulpe avec une cuillère à café et réserver dans un saladier.
    - Attention à na pas percer la peau de la clémentine et penser à garder les chapeaux pour le dressage.
    - Éplucher le reste de clémentine et mettre la pulpe le saladier.
    - Mettre la pulpe dans la centrifugeuse et mettre en marche.
    - Mélanger le jus de clémentine à l'infusion au grand Marnier et aux épices.
    - Retirer l'anis, la cannelle et la vanille et réserver pour le dressage.
    - Verser le jus de clémentine aux épices dans verre avec un bec verseur. Remplir les bacs à glaçons et les placer au congélateur.

     

    MIXAGE DU GRANITÉ

    > Sortir les bacs à glaçons une fois la préparation congelée.
    > Démouler les glaçons et les mettre dans le bol d'un blender et mixer quelques secondes.

     

    DRESSAGE

    - Disposer les clémentines vidées dans de petites coupelles.
    - Avec une cuillère, verser du granité de clémentine dans la cavité du fruits.
    - Réaliser cette étape juste avant de déguster car le granité fond rapidement.
    - Disposer des bâtons de cannelle et de l'anis pour décorer et refermer avec les chapeaux.

     

    Accords Mets & Vins :
    Hautes Côtes de Beaune 2015 - Nicolas Potel 
    nicolas

  • Envie d’une ballade oenotouristique de stars ?

    Les stars et le vin
    Et si la star c'était vous ?

     

    Depuis cette fin 2017, l'ancien joueur du XV de France, Sébastien Chabal propose une gamme de 120 000 bouteilles sur 3 vins, élaboré avec le Cellier des Chartreux à Pujaut, dans le Gard. « Les vins de Sébastien Chabal & les Chartreux » sont déclinés en côtes-du-Rhône villages Saint-Gervais rouge baptisé « Avec l'Art & la manière», en côtes-du-Rhône blanc « Je résiste à tout sauf à la tentation » et en rosé produit en vin de France nommé « Une petite cuvée au poil ». L'ancien rugbyman, ne veut pas s’arrêter à un simple coup de pub, et souhaite maintenant acquérir trois hectares de vignes dans les côtes-du-Rhône pour produire des raisins qui seront vendus au Cellier des Chartreux et devenir ainsi le 81e coopérateur de la cave, rien que ça !

    On ne compte plus les nombreux domaines viticoles acquis par les célébrités françaises, très rigoureuses sur la qualité de ses vins autant que sur leur carrière, c'est pour dire !

    Petite balade dans le Bordelais, Christophe Lambert s’associe avec Eric Beaumard élu meilleur sommelier d'Europe en 1994 et vice-champion du monde en 1998, pour vendre un cru de qualité à un prix abordable issu du domaine du Château Tour Seran dans le Médoc. En Haut-Médoc, son presque-voisin Gérard Depardieu et son Château Gadet qui possédait déjà des vignes angevines au Château Tigné et projette d’acquérir quelques hectares dans Languedoc, berceau des grands vins de l’Hérault. Depuis 1998, Francis Cabrel avec son frère Philippe possède le Domaine du Boiron dans le sud-ouest, près d’Agen. 40 000 bouteilles de trois vins rouges et un rosé en sortent chaque année. N’oublions pas l’ancien footballeur Bixente Lizarazu, propriétaire du Château Plaisance à Capian, où l'on produit un Grand Cru de Saint-Emilion.

    Direction le Val de Loire, où Michel Denisot a racheté 4 hectares de vignes au Domaine Sinson dans son Indre natal. Il est associé à la présentatrice Daphné Burki pour produire un rouge en AOC Valençay.

    Dans la Vallée du Rhône, Jean-Louis Trintignant est propriétaire du Domaine Rouge Garance sur 28 hectares et 9 cuvées annuelles biologiques. Le pilote Jean Alesi possède depuis 1995, 4 hectares de vignes du Domaine Henri de Lanzac, « Le Clos Hermitage ».

    On remonte plus au nord en Bourgogne, retrouver l’humoriste Régis Laspalès, propriétaire du Domaine Dubois à Nuits-Saint-Georges, et de son compère Philippe Chevallier, lui aussi propriétaire de quelques rangs à Volnay depuis 2009.

    Le Languedoc-Roussillon a du succès auprès des personnalités françaises. Le réalisateur Luc Besson est co-propriétaire de deux vignobles en Faugères, le Domaine Alquier et le Domaine de Senaux qui produit un rouge Saint-Chinian. Le comédien Pierre Richard, dans les Corbières, possède depuis 1986, le Château Bel Evêque. Il produit sur 50 hectares de vignes, 4 « vins d’auteurs », 3 « vins à succès », et 3 autres « vins populaires » en rouge et rosé. Jacques Legros, journaliste de TF1, possède depuis 2011, le domaine de Cantelauze où il produit à partir du cépage malbec, un AOC Cahors. L’ancien rugbyman, Gérard Bertrand, né en Languedoc, est un vigneron de naissance. Il possède 3 parcelles de vieilles vignes dans le Minervois, où il produit « Le clos d’Ora ».

    Cours oenologie ParisLilleLyon... Pour approfondir les connaissances que vous découvrez dans votre Vitibox, rendez-vous à un cours d'oenologie partout en France avec Prodégustation !

  • Fraises et vin : apprenez à les marier !

    Petit fruit rouge au charme aussi bien esthétique que gustatif, la fraise compte énormément d’amateurs. Cela est bien normal, puisqu’il en existe pour tous les goûts : sucrée, charnue, acide, tendre, ferme, que sais-je encore ! Mais outre les fraises, ces adjectifs ne vous évoquent-ils pas autre chose ? Mais oui, bien sûr, le vin ! Et la comparaison ne s’arrête pas là puisqu’il est très courant d’y retrouver des arômes de fraises ! D’où le fait que certains avertis n’hésitent pas à les marier… Et bien aujourd’hui, My Vitibox vous propose de rejoindre ces derniers en vous éclairant sur le mariage fraises et vin. Vous pourrez également retrouver d’autres conseils avisés sur le vin avec notre abonnement vin !

     

    Le grand classique : les fraises au sucre

    L’intérêt de manger des fraises de cette façon est de pouvoir profiter en toute simplicité de leurs arômes. Et pour un mariage avec un vin, tout l’enjeu va être d’amplifier les arômes de la fraise tout en compensant la potentielle lourdeur du sucre. Pensez à des jolis bourgognes encore jeunes. Le pinot noir donne l’impression de croquer dans des petits fruits rouges et noirs, ce qui viendra enrichir les arômes de vos fraises, et la Bourgogne offre une belle acidité qui s’équilibre parfaitement avec la fine couche de sucre dont vous n’aurez pas manqué de recouvrir vos fraises.

     

    Un peu de fraîcheur avec la salade de fraises

    « Salade de fraises, jolie, jolie, jolie, un jour ou l’autre il faudra bien qu’on nous marie ! » Bourvil y était presque, mais ce n’était pas lui qui devait épouser une salade de fraises, mais un vin bien choisi ! Que trouve-t-on dans une jolie salade de fraises bien agrémentée ? Quelques feuilles de menthe, deux-trois brins de basilic et un trait de citron pour le tonus. Il faut à la fois trouver les notes végétales qui répondent à vos herbes aromatiques, les arômes de fruits frais pour se marier avec les saveurs de vos fraises et une bouche un peu grasse pour ne pas se laisser intimider par le citron qui a tendance à écraser les vins. Je vous suggère de penser aux Côtes-du-Rhône encore jeunes qui allient fréquemment grâce à un peu de syrah quelques touches végétales et épicées, une bouche de fruits rouges ou noirs frais croquants grâce au grenache et une texture soyeuse héritée du soleil méridional qui concentre bien les baies.

     

    Quel vin pour un crumble aux fraises ?

    Le crumble aux fraises est un dessert paradoxal qui, malgré la matière grasse de la pâte sablée composée surtout de beurre, est en fait un dessert assez sec après cuisson ! Il va donc falloir déjà stimuler le palais pour vous faire saliver et compenser la pâte à crumble qui aura tôt fait de vous assécher la bouche. Tournons-nous donc vers des bulles ! Il faut ensuite un vin assez frais pour tout de même équilibrer le gras du beurre de la pâte. Et enfin, des arômes charmeurs de fruits rouges pour amplifier les fraises. Voici donc l’équation proposée : bulles + fraîcheur + fruits rouges = Champagne rosé ! Allez-y les yeux fermés, ça marche à tous les coups…

     

    Convaincus par ces accords fraises et vin ? Retrouvez d’autres conseils avisés sur le vin et sa dégustation avec la box vin My Vitibox et les cours oenologie Paris, Lille, Strasbourg de Prodégustation, idéal pour un cadeau vin !

  • L’élevage du vin : plutôt fût de chêne ou cuve?

    Vous vous demandez souvent si le vin sera meilleur parce que c’est écrit « élevé en fût de chêne » sur l’étiquette ? L’équipe du Club Français du Vin est là pour vous révéler les secrets d’un élevage de vin réussi et vous guider dans votre achat vin pour Noël. Voilà un bon moyen d’épater vos proches lors des repas de fin d’année. Elevage en cuve ou en fût ? Le mythe du gage de qualité grâce à l’élevage en fût s’effondre ici-même. Et oui, le choix du mode d’élevage du vin est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Cela dépend de la puissance des arômes du vin.

    Choisir son mode d’élevage en 3 grandes questions.

    Pour un vigneron, il faut donc répondre à trois grandes questions avant de choisir d’élever son vin « sous bois » comme on dit dans le métier.

    • La structure et la puissance des arômes de mon vin le rendent-il apte à supporter un élevage en fût ?
    • Est-ce que je souhaite faire un vin plus structuré à la palette aromatique plus complexe ?
    • Les arômes potentiellement transmis par le bois (boisés, vanillés, fumés, toastés, épicés, torréfiés…) se marieront ils bien avec les arômes donnés par le cépage, le terroir et ma méthode de vinification ?

    Cette dernière question a toute son importance. En effet, même si d’un point de vue chimique un vin peut tout à fait supporter l’élevage sous bois, il n’est pas sûr que les arômes iront bien ensemble.

    Mais attention, car la réalité, c’est que de très nombreux vins sont élevés en partie en fût et en partie en cuve. Par exemple, un vigneron pourra choisir d’élever l’hectolitre donné par ses vieilles vignes en fût pour leur donner de la complexité et des arômes toastés, puis de l’assembler avec les deux hectos de ses jeunes vignes élevées en cuve pour obtenir au final trois hectos d’un vin complexe et puissant mais équilibrés par une belle fraîcheur et du fruité.

    A chaque fût son effet.

    Si seuls les palais les plus affutés peuvent à coup sûr dresser le portrait-robot du fût dans lequel le vin a été élevé, il y existe trois grandes caractéristiques des fûts qui les différencient.

    Tout d’abord, on trouve deux types de chênes: le chêne français connu pour apporter de délicats arômes de vanille et de toast, et le chêne américain qui doit sa réputation aux arômes exubérants de caramel, de chocolat ou de fumé qu’il transmet au vin.

    Ensuite, le temps de chauffe qu’a demandé la fabrication du fût a un impact significatif sur les arômes qui seront transmis au vin. En effet, pour fabriquer un fût, le tonnelier doit chauffer le bois et un bois très chauffé donne des arômes bien plus marqués qu’un bois qui a subi un long chauffage à basse température.

    Enfin, le dernier point, et le plus important, est l’âge du fût. Chaque fût est utilisé plusieurs années de suite pour élever des vins, mais un fût neuf a un effet bien plus prononcé qu’un fût qui a déjà « porté » un, deux ou trois vins. C’est pourquoi vous pouvez entendre des vignerons expliquer que leur vin est « élevé en fût » dont un tiers de neuf.lelevage-du-vin-plutot-fut-de-chene-ou-cuve

    Maintenant que l’on vous a tout dit, le  Club Français du Vin n’attend plus que vous pour donner une touche de magie lors de vos repas de Noël. Ou alors, vous avez un cadeau à offrir ? N’hésitez pas à faire votre achat de vin parmi notre belle sélection.

  • My Vitibox se développe pour créer Le Club Français : une école de danse et de théâtre !

    My Vitibox, vous devez commencer à connaître maintenant ! Lancée il y a bientôt 4 ans, notre start-up a fait un joli bout de chemin et continue encore et toujours son expansion pour vous livrer chaque mois une wine box avec de belles bouteilles de vins sélectionnées par Alain Gousse (ancien sommelier de la Tour d’Argent et du Crillon) accompagnées d’un petit livret plein d’astuces et de recettes de sommeliers ainsi que de petits cadeaux autour du vin. On n’est pas prêt de s’arrêter de vous livrer du bonheur en bouteille chaque mois, ce n’est que le début ! Alain continue de sélectionner pour vous les meilleurs vignerons et leurs meilleures cuvées, tandis que le reste de l’équipe travaille d’arrache-pied pour organiser la logistique. Chaque box est un nouveau succès qui nous permet d’avancer de vous proposer toujours de plus belles bouteilles !

    Et puisque My Vitibox cartonne, avec toute la chouette équipe, on s’est lancé un défi un peu fou il y a quelques mois … lancer une école de danse et de théâtre. Rien à voir avec le vin, on vous l’accorde ;-). Après quelques mois de réflexion et de dur labeur, nous vous présentons : Le Club Français de la Danse et du Théâtre ! Yihaaaaa. Mis en place avec le soutien de TF1, et lancé dans 7 grandes villes de France dans un premier temps, Le Club Français a pour vocation de vous proposer des cours de danse et des cours de théâtre avec une pédagogie nouvelle 100% fun dont l’objectif est avant tout de vous faire prendre un plaisir dingue sur scène ! Nous avons sélectionné pour vous des profs hors du commun ayant une technique et un parcours incroyables. Par exemple ? Une championne du monde de Bachata, une prof qui a commencé la danse à 3 ans etc. Des petites choses sympas comme ça ;-) Idem pour les salles, nous n’avons gardé que les meilleures dans chaque ville, en fonction de l’équipement disponible, de la propreté des locaux, de l’accessibilité de la salle etc. Top départ officiel d’ici quelques semaines, croyez-nous ça va secouer … ;-)

    N’hésitez pas à venir découvrir nos cours de danse et nos cours de théâtre en cliquant ici : Le Club Français.

    Sinon chez Prodégustation, un autre beau succès que notre équipe gère avec plaisir chaque jour, tout va bien ! Nous avons organisé comme chaque année un séminaire avec tous nos formateurs la semaine dernière, ce qui nous a permis de nous retrouver et de discuter tous ensemble. Quelques bonnes idées pour les prochains cours sont sorties de ce séminaire, vous en verrez certainement les fruits ! Pour cela : vous pouvez toujours (re)découvrir notre formation oenologie : cours oenologie Paris, cours oenologie Lille, cours oenologie Rennes. Ah, au fait, connaissez vous DEGUSTEO, notre programme pour devenir un as des accords mets et vins ?

  • Résultats du jeu concours start-ups pour la Fête des Pères

    Du 5 au 14 juin 2016 inclus, nous avons organisé un grand jeu concours avec 7 autres start-ups pour faire gagner environ 740€ de lots pour la Fête des Pères du 19 juin 2016. Elaboré par My Vitibox avec WeCook, La Belle Assiette, VizEat, SnapCar, La Petite Tranche, Bonjour French Food et SoyezBCBG, vous avez été très nombreux a participer. Comme promis, voici la liste des heureux gagnants :

    - Sophie Meningaud (lot Bonjour French Food)

    - Edmond Barbarin (lot My Vitibox)

    - Lydie Rosier-Ronzeau (lot SoyezBCBG)

    - Bruno Rizzo (lot SoyezBCBG)

    - Jean-Charles Bertrand (lot La Petite Tranche)

    - Patricia Jacquoilleot (lot Bonjour French Food)

    - Vincent Aulagnier (lot VizEat)

    - Vincent Delasalle (lot La Belle Assiette)

    - Sabine Lallez (lot SnapCar)

    - Corinne Leminor (lot SoyezBCBG)

    - Axel Le Pennec (lot Bonjour French Food)

    - Patrick Chouffet (lot SnapCar)

    - Catherine Giroux (lot WeCook)

    - Gaylor Pochet (lot SnapCar)

    - David Suszwalak (lot SnapCar)

    - Nathalie Carre (lot My Vitibox)

    - Alain Fromentoux (lot My Vitibox)

    - Andre Pourtier (lot WeCook)

    - Alain Martin (lot La Petite Tranche)

    - Isabelle Dolci (lot La Petite Tranche)

    Si vous êtes dans cette liste, vous serez recontacté (si ce n'est déjà fait!) pour envisager les détails pratiques concernant la livraison des lots !

    Dans tous les cas, bravo à tous, et bonne Fête des Pères ! Pensez à gâter Papa avec de jolis cadeaux :-)

    Allez on ne peut pas s'y empêcher de vous donner quelques conseils si vous êtes à cours d'idée cadeau pour la Fête des Pères. Pour un cadeau plus familial, pensez à un abonnement vin My Vitibox pour découvrir l'oenologie pas à pas depuis son canapé avec chaque mois dans sa boîte aux lettres deux bonnes bouteilles de vin sélectionnées par le grand sommelier Alain Gousse (ancien sommelier de la Tour d'Argent et du Crillon), un petit livret pédagogique plein d'astuces, de conseils et de recettes pour découvrir les vins, et des petits cadeaux ! Mais si votre papa, que vous sentez désireux de recevoir un cadeau vin, préfère aller plus en profondeur et plus rapidement dans la découverte de l'oenologie, nous vous conseillons nos cours oenologie ParisLyonBordeaux ou Toulouse. Ce sera l'occasion de devenir un as du vin grâce à de belles dégustations de vin guidées par un sommelier ou un oenologue de formation. Pour suivre une formation oenologie, c'est assez simple puisque nous sommes présents dans 18 villes en France et à Bruxelles. Avec des deux idées cadeau, vous devriez être à peu près sûr de gâter Papa et de le rendre heureux :-)

Total des articles 21 à 30 de 168

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. ...
  7. 17