La place des arômes dans la dégustation

Après avoir étudié en détail l’analyse de l’aspect visuel d’un vin la semaine dernière, penchons-nous aujourd’hui sur l’aspect olfactif de la dégustation. Aujourd’hui, MyVitibox, la box vin 100% labellisée spécialiste de livraison de vin et de l’idee cadeau vin, en partenariat avec Prodegustation, n°1 des cours oenologie et des formations vins a décidé de vous éclairer au sujet des arômes du vin, pour déguster plus intensément.

Le nez du vin

Le plaisir de découvrir le nez du vin est généralement la deuxième étape d’une dégustation, après la découverte de la « robe » du vin et avant la découverte gustative. Pour évaluer le nez, faites tourner le vin dans le verre pour libérer les arômes. Placez ensuite votre nez au-dessus du bord et humez les arômes afin de relever leur intensité et leurs caractéristiques.

Laissez-vous tenter par une formation vin ProDegustation pour en apprendre davantage et obtenir un diplome vin tel que le WSET ! Au cours d’une degustation vin, vous deviendrez un expert de l’oenologie

L’intensité des arômes

Si vous parvenez à identifier immédiatement les arômes lorsque vous mettez votre nez dans le verre, vous pouvez les considérés comme « prononcés ». On parle d’arômes « légers » si, même après agitation, ces derniers sont difficiles à discerner. Entre les deux, les arômes sont d’intensité moyenne.

Pour vous entrainer en dégustant des vins labellisés et des vins bio, rendez-vous sur Myvitibox et craquez pour un coffret vin pour obtenir une livraison de vin chaque mois et devenez un expert de la degustation vin.

Caractéristiques des arômes

Les arômes sont classés en 3 types distincts : primaires, secondaires, tertiaires. Les arômes primaires proviennent des raisins qui naissent au cours du processus de fermentation. Les arômes secondaires sont créés lors des étapes de vinification suivant la fermentation. Enfin, les arômes tertiaires apparaissent au cours de l’élevage.

Chaque typologie d’arômes est divisée en groupe, par exemple « agrumes », « fruits noirs », « végétal », comprenant chacun plusieurs descripteurs tels que « pamplemousse », « citron », « citron vert ». Il est important de préciser que tous les vins ne possèdent pas les 3 types d’arômes.

Quels facteurs influent sur le nez du consommateur final ?

On dénombre 4 facteurs qui peuvent avoir une influence sur les odeurs :

-Le terroir (climat, sol et sous-sol, exposition)

-Le cépage (variété du plan de vigne)

-Le millésime (les conditions atmosphériques et météorologiques de l’année)

-Le travail des Hommes (Le savoir-faire du vigneron, la conservation et le service)

 

Maintenant que vous êtes un pro des arômes, il n’y a plus qu’à pratiquer pour impressionner vos amis aux futures soirées !

Laisser un commentaire