BLACK FRIDAY : -20% sur tout le site le 26, 27 et 28/11. Code VITIBLACK21

Le nouveau Classement de Saint-Emilion approche !

«Grand Cru», «Cru Classé», «1er Cru», «Cru Bourgeois»… Ces appellations nous font rêver et sont souvent synonymes de grande qualité. Ces dernières se révèlent pourtant bien mystérieuses et parfois polémiques…

My Vitibox, la box vin 100% labellisee du coffret vin et de l’idee cadeau vin, en partenariat avec Prodegustation, n°1 des cours œnologie à travers la degustation vin, se charge de vous expliquer de fameux classement de Saint-Émilion. Aujourd’hui l’équipe Myvitibox, est là pour vous aider à y voir plus clair !

Avant de commencer, faisons un petit rappel sur les différents classements de Bordeaux. Il existe en Gironde plusieurs classements, énumérés par ordre d’ancienneté :
•    Le classement de 1855
Le plus ancien classement établi à l'occasion de l'exposition universelle de Paris de 1855, à la demande de Napoléon III. C’est l’unique classement qui supervise plusieurs régions viticoles bordelaises, il couvre à la fois les vins rouges du Médoc et les vins blancs liquoreux des Graves.

•    Le classement des Graves
Etabli en 1953 par l’INAO à la demande de l’appellation des Graves, il distingue à la fois les vins rouges et blancs et regroupe au total 16 châteaux de la zone d’appellation d’origine contrôlée Pessac-Léognan.

•    Le classement des Crus Bourgeois du Médoc
La notion de « Crus Bourgeois du Médoc » remonte au Moyen-Age, du nom des habitants du « bourg » de Bordeaux ayant acheté de très belles terres viticoles dans le Médoc après s’être enrichis au 15ème siècle. Ce classement a eu une histoire pleine de rebondissements et évolutions. Depuis 2010, le label « Cru Bourgeois du Médoc », développé par l’Alliance des Crus Bourgeois (syndicat des crus bourgeois) est décerné chaque année aux châteaux répondant au cahier des charges qualitatifs.

•    Le classement des Crus Artisans
Les premières mentions du terme « Crus Artisans » datent du milieu du 19ème siècle. Comme son nom l’indique, le Cru Artisan correspond à une exploitation historiquement tenue par des artisans, de petite taille. Depuis 2018, ce classement valable cinq ans, distingue 36 propriétés. Il est géré par l’organisme certificateur :  Qualisud.

•    Le classement de Saint-Émilion
Si aujourd’hui My Vitibox a décidé de vous en dire plus sur le classement Saint-Émilion en particulier, c’est parce que ce dernier doit être révisé en 2022. Ce classement a toujours beaucoup fait parler de lui, et depuis plusieurs mois le débat est relancé avec le Château Cheval Blanc. My Vitibox se charge de démêler le vrai du faux....

L’histoire du classement Saint-Émilion :

Dès 1954, suite à la demande du Syndicat de défense de l’appellation Saint-Émilion, l’Institut national des appellations d’origine (INAO) procède au classement des crus de cette appellation. Le décret précise que ce classement doit être révisé tous les dix ans. De ce fait, 6 classements ont ainsi été effectués depuis sa création en 1954. Le dernier classement a été établi le 6 septembre 2012 et avait recensé 82 propriétés, dont 64 Grands Crus Classés et 18 Premiers Grands Crus Classés. Les vins sont évalués en tenant compte de leurs qualités organoleptiques, des vignobles et de leurs prix pratiqués sur le marché. Le classement est divisé en 4 catégories : le 1er Grand Cru Classé A étant le score le plus élevé, suivi du 1er Grand Cru Classé B, du Grand Cru Classé et pour terminer du Grand Cru.

Pourquoi le classement Saint-Émilion fait-il tant débat ? 

La valorisation de crus en fonction de leur qualité récente engendré des tensions, voire des frustrations parmi les candidats et lauréats. Ainsi, le classement de 2006 a été suspendu quelques mois suite à une remise en cause provenant de candidats non retenus.

Le classement de 2012 a aussi beaucoup affaibli la notoriété de ce classement…  Après 10 ans de bataille juridique pour "prise illégale d'intérêt", Hubert de Boüard, grande figure du Bordelais et copropriétaire du célèbre château Angélus et Philippe Castéja, négociant et propriétaire du château Trotte Vieille ont reçu une amende il y a peu de temps, accusé d'être juge dans le classement 2012.

Cette année, c’est au tour du Château Cheval blanc et Château Ausone de mobiliser toute l’attention et de relancer le débat sur la qualité du classement. Alors que les dossiers de candidatures devaient être déposés le 30 juin dernier, deux acteurs majeurs ont refusé de candidater : ces deux Premiers Grands Crus Classés ‘A’ ont souhaité se retirer de la course à cause de nouveaux critères qui influencent le classement tels que la notoriété dans les réseaux sociaux. Un vrai bouleversement qui pose question quand au prochain classement attendu pour 2022.

Laisser un commentaire
[profiler]
Memory usage: real: 19660800, emalloc: 19089392
Code ProfilerTimeCntEmallocRealMem