PROMOS : Jusqu'à 80€ offerts sur les abonnements 12 mois !

Les métiers du vin

Derrière une bouteille de vin se cache un savoir-faire incroyable, transmis de génération en génération, du pied de la vigne à la commercialisation. Une succession de métiers et de personnalités qui rend ce milieu de passionnés unique.

Aujourd’hui l’équipe Myvitibox, spécialiste de la box vin et de l’idee cadeau vin, en partenariat avec Prodegustation, n°1 des cours oenologie vous propose une découverte des métiers du vin et de ces femmes et hommes qui travaillent pour que vos verres soient toujours pleins !

Les métiers de la vigne

Pour produire du bon vin, il faut avant tout de beaux raisins. Et si un beau millésime est conditionné en grande partie par les conditions climatiques, l’entretien de la vigne est également un élément crucial. Et c’est le viticulteur qui est en charge de la viticulture. Depuis la taille en hiver jusqu’aux vendanges à la fin de l’été, le viticulteur entretient ses vignes. Il la plante, la taille, la traite contre les maladies, puis vendange les baies de raisin. Les vendanges représentent l’instant charnière d’un millésime : elle signe la fin de la viticulture et le début de la vinification. Mais pour réussir les vendanges, il faudra veiller à bien choisir ses dates.  Si les vendanges démarrent trop tôt, les baies ne seront pas à parfaite maturité et le vin sera trop acide. Mais si celles-ci débutent trop tard, les baies seront trop mûres et le vin risquera d’être lourd en bouche, peut-être même pâteux.

Les métiers de la vinification

Une fois vendangées, les baies sont amenées au chai : c’est le début de la vinification. C’est à ce moment précis que le maître de chai entre en jeu et prend le relais sur le viticulteur. Celui-ci intervient dès l’entrée du raisin à la cave jusqu’à sa mise en bouteille. Son premier rôle sera de vinifier le jus de raisin : extraction du jus, filtration, contrôle de la température et de la densité, lancement des fermentations. Quand celui-ci estime que ce processus est terminé, il va, à l’aide d’un œnologue, élaborer et assembler les vins. A l’aide de pipettes graduées, ils vont chercher, tester, rectifier et améliorer le vin pour ainsi forger le style de la maison.

Les métiers de la commercialisation

La commercialisation du vin est assez particulière, notamment à Bordeaux où la plupart des vins sont achetés par des maisons de négoce en vin (la Place de bordeaux) par l’intermédiaire de revendeurs directement ou par le biais d’agents commerciaux. Autre spécificité à Bordeaux : la vente des Grands Crus s’effectue en Primeur.

Cela signifie que les vignobles bordelais mettent en vente le millésime de l’année en cours, c’est-à-dire un vin « non définitif » qui doit encore passer plusieurs mois en barrique. Cette « vente en primeur » assurera aux Château une entrée précoce de liquidités et permettra au client de profiter d’une décote sur le prix final du vin.

Laisser un commentaire