Servir le vin : le tiers c'est gagnant !

Servir le vin est tout un art … Alors pour mieux le comprendre et le maîtriser, allons-y progressivement ! Petit point aujourd’hui sur la quantité de vin à verser dans le verre pour apprécier à fond tous les arômes.

Cette étape, pourtant très pratico-pratique, a toute son importance. Evidemment, verser la parfaite quantité de vin dans le verre ne va pas changer une piquette en grand cru classé (et inversement). Mais la dose dans le verre va permettre de révéler pleinement l’identité de votre vin en accentuant ses caractéristiques, que ce soit en bien ou en mal. Un peu comme votre morceau de musique préféré (ou les cassettes de karaoké de votre tante du coup !) que vous écouteriez soit avec une super casque HD dernier cri, soit avec des écouteurs made in China qui grésillent. Vous voyez?

Pour ne retenir qu’une règle générale qui marche à tous les coups : pour servir le vin, visez environ un tiers du volume du verre, soit au niveau de l’épaule du verre, c’est-à-dire la partie la plus large où le verre fait un angle (une épaule quoi !). Eh oui, “le tiers, c’est gagnant !”. Mais pourquoi ? Pourquoi un tiers ? Pourquoi pas plus et pourquoi pas moins ?

Voici trois bonnes raisons :

1 – Votre vin a des choses à dire, laissez-le s’exprimer ! En effet, au contact de l’air, le vin évolue. C’est d’ailleurs pour ça qu’il est souvent conseillé de “remuer” le vin dans son verre avec délicatesse pour l’aider à révéler tous ses arômes. Servir le vin à un tiers du volume du verre correspond à la dose parfaite pour pouvoir faire tournoyer celui-ci à loisir sans risque de s’en mettre partout. C’est la nappe de Maman qui vous remerciera !

2 – Mais cela offre tout de même une quantité suffisante pour admirer la robe du vin. Moins de vin rendrait cette partie plus compliquée. Voire impossible ou trompeuse…

3 – Enfin, cela laisse de l’espace entre le vin et votre nez lorsque vous plongez ce dernier dans le verre, et les arômes peuvent s’exhaler en montant vers votre nez et se révéler pleinement. Car ces particules volatiles aussi ont besoin de s’aérer pour bien s’exprimer !

Et voilà! Fastoche, non ? Servir le vin ne se limite évidemment pas à la quantité de vin à verser dans le verre mais c’est déjà un bon début. Maintenant plus d’excuse, on vous fait confiance pour honorer de cette manière la bouteille que vous aurez entre les mains !

Cours oenologie Paris, cours oenologie Lyon, cours oenologie Bordeaux ou cours oenologie Toulouse: pour découvrir toutes les grandes règles pour servir le vin et devenir un as de la dégustation, suivez une formation oenologie dans une grande ville de France !

Et si vous préférez vous exercer chez vous avec vos amis ou en famille, abonnez-vous à notre wine box pour recevoir chaque mois de beaux vins accompagnés de pleins d’astuces, de recettes et de conseils de sommeliers ! Cela marche aussi pour offrir du vin ou pour faire un superbe cadeau vin ;-)

Laisser un commentaire