Des parfums du vin qui ressurgissent?

Une odeur peut faire ressurgir en quelques instants des souvenirs enfouis dans notre mémoire, très souvent des souvenirs d’enfance (un lieu, un personnage...) que l’on croyait avoir oubliés. Lorsque je déguste un vin, je fais travailler ma mémoire pour retrouver dans le passé les sensations et les parfums du vin que je perçois. C'est parfois déstabilisant car les souvenirs peuvent revenir de façon très intense, comme s'ils dataient d'hier ! En effet, la mémoire olfactive est bien plus efficace que la mémoire visuelle ou auditive, elle résiste mieux au temps et elle enregistre non seulement l'odeur mais aussi le contexte sensoriel et émotionnel.

Pour s'entrainer à découvrir les arômes, Jean Lenoir, directeur adjoint de la maison de la culture de Chalon-sur-Saône a crée en 1976 le premier coffret d'arômes : le Nez du Vin, ce qui a révolutionné le monde de la dégustation du vin. Le Nez du Vin a changé la perception du vin France, il l'a rationalisé et professionnalisé.

Le saviez-vous ?

Une bouteille de vin contient en moyenne 1 gramme de composés aromatiques pouvant aller jusqu’à 300 types d’arômes différents. Mais lors de la dégustation d’un vin, même les experts ne détectent pas plus de 7 arômes !

- Cliquez-ici pour en savoir plus sur le 2ème nez - deuxième étape de dégustation

Entrainez votre mémoire olfactive et partez à la découverte des parfums du vin grâce à l'abonnement vin My VitiBox ! Vous pouvez même choisir en plus le coffret "le Nez du vin" pour apprivoiser plus facilement les parfums du vin.

Laisser un commentaire