Archives mensuelles : février 2019

  • Et si on conduisait grâce aux raisins ?

    Depuis une vingtaine d’années les transports de la ville de Stockholm fonctionnent au bio-éthanol ED95. Actuellement, ce carburant est testé pour les transports de plusieurs villes françaises comme Reims, Saint-Quentin et Angers. Mais qu’est-ce que c’est au juste ?

    L’ED95 est un carburant d’origine renouvelable issu d’extraits de peau de raisin et de raisins pressés. Il est composé à 95% d’éthanol et à 5% d’additifs non-pétrolier. Il pollue donc beaucoup moins que les autres carburants. Par exemple, par rapport au diesel, l’ED95 produit 95% moins d’émissions de CO2, 70% moins de particules fines et moitié moins de dioxyde d’azote. Son autre avantage est qu’il coûte près de 30% moins cher que le diesel. Un litre de bio-éthanol ED95 coûte entre 0,8€ et 1€ le litre hors TVA.

    Ce carburant est soutenu par les pouvoirs publics et homologué depuis 2016 car il remplit les objectifs européens d’incorporation d’énergies renouvelables dans le secteur des transports.

    Toutefois, il n’est pas vendu en station-service et est donc actuellement réservé aux entreprises qui alimentent leurs véhicules par des cuves stockées sur leurs sites, et qui surtout ont une flotte de véhicules de transport et d’utilitaires adaptés à ce carburant. En effet, pour rouler à l’ED95, les véhicules doivent être équipés de moteurs spéciaux qui ont été développés par le constructeur suédois de poids lourds Scania. Le coût d’acquisition de ce type de véhicule est comparable à celui d’un véhicule diesel.

    Alors à quand un véhicule de tourisme adapté au bio-éthanol ED95 ?

  • Le vin est-il un aphrodisiaque ?

    Le vin est-il un aphrodisiaque ?

    Boire du vin pourrait vous faire rencontrer Aphrodite et ses Erotes !

    Reconnu depuis des millénaires comme symbole de séduction et des plaisirs de la chair, le vin possèderait des vertus aphrodisiaques qui pourraient faire sauter des verrous et favoriser les rapprochements amoureux. C’est du moins ce qu’a montré une étude de 2013 menée par l’université de Florence, en Italie, sur 788 femmes âgées de 18 à 50 ans.

    L’alcool agit en effet sur les récepteurs du cerveau qui ont pour fonction de déclencher la production des hormones du bonheur et du plaisir : dopamine, sérotonine et endorphine.

    De plus, le vin, en particulier le vin rouge et le champagne, augmente le flux sanguin dans les zones érogènes des partenaires, ce qui déclenche désinhibition et désir sexuel. Boire deux verres de vin rouge par jour stimulerait les œstrogènes (hormone sexuelle femelle primaire) des consommatrices, ce qui améliorerait leur désir. Pour les hommes, cela permettrait une nette augmentation de testostérone, ce qui améliorerait leurs performances au lit.

    On comprend mieux pourquoi apparaît toujours une bouteille de champagne dans les moments de volupté de James Bond… !

    Pour aller plus loin, on vous a trouvé une petite recette de cocktail aphrodisiaque à base de vin :

    Ingrédients :

    • 50cl de vin blanc sec
    • 25cl de cognac
    • 1 gousse de vanille
    • 25g de cannelle en bâton
    • 35g de gingembre râpé
    • 2 cuil. à soupe de miel liquide

     

    Mélangez le vin, la gousse de vanille, la cannelle et le gingembre et laissez reposer 48 heures.

    Ajoutez le cognac et le miel.

    Mélangez, filtrez et amusez-vous bien !

2 article(s)