Le Blog de My VitiBox

Avec My VitiBox, découvrez l’œnologie en recevant chaque mois un coffret thématique contenant 2 grands vins et des conseils de dégustation

  • Vinifier en musique, cela a-t-il vraiment un sens ?

    Du vin en musique

    Vous pensiez avoir déjà tout appris sur le vin avec My Vitibox ? Il n’en est rien, nous avons encore beaucoup de chose à vous dire ! On en veut pour prendre les 3 faits suivants assez saugrenus mais qui ont fait leurs preuves !

    Le « bœuf de Kobé » du Languedoc

    Vous pensiez que seuls les Japonais avaient assez de fantaisie pour nourrir leurs animaux avec des boissons alcoolisées ? Et non, les Français aussi ! Seulement, contrairement aux bœufs de Kobé qui sont nourris entre autres à la bière, c’est du vin qui reçoivent les bovins languedociens de l’éleveur Claude Chaballier. En effet, celui-ci nourrit ses bêtes au marc de raisin et au vin du Languedoc qu’il incorpore à leur orge et leur foin. La viande obtenue a une « texture très spéciale, belle, persillée, fondante qui caramélise à la cuisson. Elle a une finesse de goût très marquée » commente un chef étoilé du Languedoc. Petite différence avec leurs cousins japonais : les bœufs de Claude Chaballier ne sont pas massés au saké… Sans doute une question de sens du détail !

    Faire cuire ses raisins avant vinification

    Vin et cuisine ont évidemment toujours été très liés. Jean-Luc Baldès, par ailleurs vigneron My Vitibox, a poussé cela un peu plus loin en passant ses propres raisins au four avant vinification. Coup de folie ? Auto-sabotage ? Eh bien non ! Déjà au Moyen-Age, les vignerons de Cahors laissaient chauffer les moûts avant vinification pour extraire un maximum de couleur et élaborer ce qu’on appelait alors du vin noir. En laissant ses raisins cuire une nuit durant dans un four à pruneaux, Jean-Luc ne fait que perpétuer une tradition. Il élabore avec ses raisins sa cuvée « The New Black Wine », rare et recherchée.

    De la musique dans les vignes

    La musique a des bienfaits sur tout ce qui l’entoure ! Et la vigne n’échappe pas à la règle. En effet, de par tout un tas de procédés métaphysiques bien trop compliqués pour nous simples amateurs de vin, la musique et les organismes végétaux complexes comme la vigne peuvent entrer en interaction. La musique va alors renforcer les défenses naturelles de la vigne contre des maladies du bois qui peuvent entraîner la mort des ceps et contre lesquelles il n’existe pas de traitement « médicamenteux ». Il n’est donc pas surprenant de croiser des vignerons utilisant la génodique, nom de cette méthode, qui diffusent du Mozart ou du Bach dans les vignes, comme chez le célèbre Bernard Magrez à Bordeaux.

  • Peut-on boire des vins secs avec de la nourriture asiatique ?

    Nouvel an Chinois

    Au cas où vous l’auriez oublié sur les pistes de ski : février, c’est aussi le mois du nouvel an chinois ! Pour faire honneur au pays du soleil levant, nous vous concoctons une liste de délicieux accords mets et vins aux saveurs asiatiques. Nous savons tous que la nourriture asiatique mélange très souvent le sucré et le salé, ce qui nous amènerait instinctivement vers des vins moelleux ou demi-sec. Cependant, My Vitibox va vous montrer que l'on peut marier la cuisine venue d'Asie avec des vins secs plein d'arômes. Des saveurs bien différentes de notre gastronomie traditionnelle et qui appellent donc à des raisonnements nouveaux pour réussir vos accords.

    Les incontournables nems

    Le nem est une spécialité vietnamienne mêlant de nombreuses saveurs et textures : le croquant des légumes, le frit de la pâte, et l’aigre-doux de la sauce nuocmâm. Pour apporter de la gourmandise à l’accord, l’idéal est de servir un vin blanc très aromatique. Vous trouverez sans aucun doute votre bonheur en Alsace avec un joli Gewurztraminer sec, ou un pinot gris. Ils souligneront la rondeur de la sauce et donneront du relief aux légumes et aux épices.

    Le wok en folie

    Si vous êtes plutôt wok de poulet aux légumes, nous vous proposons d’opter pour un vin du Beaujolais : pourquoi pas un Morgon ! Très élégant, la finesse de sa structure tannique porte de jolis arômes de petits fruits rouges. Sa texture délicate et son style désaltérant s’accorderont à merveille avec le poulet si vous forcez un peu sur l’épice en compensant la chaleur du piment.

    Si vous préférez un wok aux crevettes, privilégiez un vin vif et aromatique qui contrastera les saveurs douces et gourmandes de la crevette. Nous aimons l’association crevettes avec l’appellation Touraine : de jolies notes d’agrumes et sa vivacité rendront l’accord très salivant et désaltérant à la fois.

    Le sucré salé du porc au caramel

    Le porc au caramel est un plat typiquement chinois, empreint de saveurs à la fois sucrées et salées. Difficile donc de lui accorder un vin pour ne pas rendre le tout trop indigeste. Pour assurer le coup et magnifier votre plat, nous vous proposons d’ouvrir une syrah, sur un Côtes du Rhône par exemple, qui grâce à sa finesse et ses élégantes notes d’épices, révélera un peu l’aspect gourmand et sucré du caramel. Explosion de saveurs garantie !

  • Saint-Valentin : un incontournable à la pomme

    Pour terminer cette soirée de la Saint-Valentin, My Vitibox vous propose de cuisiner un incontournable des desserts français sublimé par la cuvée Epicuria 2013, un vin croate du Domaine Koquelicot.

    Tarte Tatin et chantilly vanillée

    43-tarte-pomme-tatin-kitchenaid-tranche-facile-rapide-dulcey-lamagnere-sucredorgeetpaindepices.fr-11-1014x610

    Ingrédients :

    Pour la tarte :

    • 6 pommes
    • 100g de sucre en poudre
    • 40g de beurre doux
    • 200g de pâte feuilletée

     

    Pour la chantilly :

    • 100g de fromage blanc
    • 50g de sucre glace
    • 20cl de crème liquide
    • 1 gousse de vanille

     

    Préchauffez votre four à 220°C.

    Epluchez les pommes et les tailler en 6, puis le cœur enlever le cœur et les pépins.

    Dans une poêle en aluminium forgé, réalisez un caramel en faisant fondre le sucre. Mélangez délicatement en incorporant le sucre caramélisé au sucre en poudre non fondu. Versez ce caramel dans le moule à manqué et laissez durcir.

    Rangez ensuite les pommes de façon harmonieuse puis disposez des morceaux de beurre froid. Enfournez à 180°Cpendant 25min.

    Découpez un rond de pâte feuilletée puis disposez-le sur les pommes. Faites une incision en croix au centre de la pâte pour permettre à la vapeur de s’échapper. Enfournez pendant 25min environ.

    Laissez ensuite la tarte reposer avant de la retourner.

    Pour la crème chantilly, mélangez le fromage blanc avec le sucre glace. Ajoutez la gousse de vanille fendue en deux et grattée, puis détendre avec la crème liquide. Versez le tout dans un siphon, injectez le gaz et réservez.

    Disposez la tarte dans une assiette et nappez-la de caramel, puis remplissez une verrine de crème.

    A marier avec l'Epicuria 2013 – Domaine Koquelicot, Istria, Croatie

    Ses arômes friands d’amande et de vanille sublimeront la chantilly de notre tarte tatin. Ce vin croate à la texture d’une douceur rare, accompagnera parfaitement votre fin de dîner de la Saint-Valentin.

    epicuria_2013

  • Saint-Valentin : un plat hivernal du Sud-Ouest

    Pour continuer sur notre menu de la Saint-Valentin, My Vitibox vous propose un Parmentier de canard et potiron à marier avec le Corbière Etre et Renaître 2014. De quoi régaler votre moitié sans prendre un gramme.

    Parmentier de canard et potiron

    parmentier-de-canard-au-potiron

    Ingrédients :

    • 1 potiron moyen
    • 4 pommes de terre
    • 4 cuisses de canard
    • Du gruyère râpé
    • 1 noisette de beurre
    • 2oeufs : gardez les jaunes et montez les blancs en neige
    • Persil
    • De la muscade

     

    Enlevez la peau et les graines du potiron en ne gardant que la chair, coupée en dés plus ou moins gros, selon le temps de cuisson prévu. Faites de même pour les pommes de terre.

    Faites cuire le potiron et les pommes de terre à la vapeur ou à l’eau, pendant 15 à 20 minutes, jusqu’à l’écrasement possible.

    Pendant ce temps, désossez les cuisses de canard, et enlever la peau. Faites revenir la viande, sans ajout de matière grasse, dans une poêle pour la faire cuire avec le persil, sans dorer. Il faut qu’elles restent fondantes. Réservez.

    Revenez à vos légumes. Ecrasez le potiron et les pommes de terre à la fourchette. Incorporez-y le beurre, le gruyère, les jaunes d’œufs et la muscade. Assaisonnez. Incorporez les blancs d’œufs montés en neige.

    Préchauffez votre four à 150°C (Th. 5).

    Dans un plat à gratin, déposez une couche de purée, une couche de canard, une couche de purée. Recouvrez de gruyère et enfournez pour 40 minutes de cuisson.

    A sublimer avec Etre et Renaître 2014 – AOP Corbières-Boutenac

    My Vitibox vous assure un mariage parfait entre la puissance remarquable de ce Carignan et la viande de canard. Ses tanins fondants répondront idéalement avec la purée de potiron et pommes de terre.

    etre_renaitre

  • Saint-Valentin : une entrée tout en légèreté

    Pour la suite de notre menu de Saint-Valentin, My Vitibox vous présente son entrée avec le rosé du Domaine Haut Loubier 2016.

    Brick de poireau et thon

    brickauthonETPOIREAU-1100x733

    Ingrédients :

    • 10 feuilles de bricks
    • 1 boîte de thon au naturel
    • 2 poireaux
    • 1cuillère à café de curry
    • 1 cuillère à soupe bombée de crème fraîche épaisse
    • 1 œuf
    • 30g de beurre
    • Sel et poivre

     

    Emincez finement les poireaux et les faire fondre dans le beurre durant 20 minutes. Laissez-les s’égoutter afin qu’ils ne rendent pas trop d’eau à la cuisson.

    Emiettez le thon, ajoutez la crème, l’œuf, le curry et les poireaux tiédis. Bien mélanger.

    Préchauffez votre four à 180°C (Th. 6).

    Coupez les feuilles de bricks en 4 bandes. Pour chaque samossa, mettez une cuillère de farce à une extrémité de la bande et repliez en triangle.

    Déposez les samossas sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 20 minutes de cuisson.

    Servez bien chaud. Ils peuvent très bien se réchauffer à la poêle dans un peu d’huile.

    A marier avec le rosé du Domaine Haut Loubier 2016 – Saint Chinian

    Pour cette entrée, My Vitibox vous propose de découvrir ou redécouvrir le Domaine Haut Loubier 2016. La puissance saline de ce Saint-Chinian accompagnera à merveille le thon des bricks et la douceur du poireaux s’équilibrera parfaitement avec la pointe d’acidité de cette cuvée.

    haut_loubier

  • Réussir son dîner de la Saint-Valentin

    Aujourd’hui, My Vitibox vous aide dans la préparation de votre dîner de la Saint-Valentin, avec deux apéritifs et leur accord parfait avec le grave l'Eperon d’Argent 2016.

    Makis aux deux saumons

    Makis-aux-deux-saumons

    Ingrédients :

    • 50g de saumon cru
    • 4 tranches fines de saumon fumé
    • 100g de riz à sushi
    • 1 petit concombre
    • 2 grandes feuilles d’algue nori
    • 3 cuillères à soupe de vinaigre de riz
    • ½ cuillère à café de sucre
    • 6 pincées de sel
    • Quelques graines de sésame

     

    Lavez le riz longuement à l’eau froide. Egouttez-le et mettez-le dans une petite casserole. Versez 15cl d’eau, lissez la surface, laissez trempez 30mn puis faites chauffer sur feu moyen. Lorsque l’eau frémit, tournez rapidement le riz à l’aide d’une spatule, couvrez, baissez le feu au minimum et laissez cuire 15mn. Mélangez délicatement avec la spatule. Couvrez d’un torchon propre puis avec le couvercle et laissez reposer 15mn.

    Faites bouillir le vinaigre, le sucre et le sel en remuant jusqu’à ce que le sucre et le sel fondent.

    Mettez le riz dans un saladier, versez la vinaigrette une fois refroidie puis mélangez rapidement. Coupez le saumon cru en lanières. Lavez le concombre, coupez-le en quatre et retirez le centre puis coupez chaque quart en trois bâtonnets.

    Placez une feuille de nori sur le tapis en bambou, côté lisse face au tapis. Recouvrez l’algue de deux tranches de saumon fumé. Ajoutez au milieu la moitié du riz, en l’étalant sur les deux tiers du saumon. Répartissez sur toute la longueur la moitié du saumon frais et du concombre. Roulez le tapis, en serrant le rouleau. Retirez le tapis et renouvelez l’opération.

    Coupez chaque rouleau en six et parsemez de graines de sésame. Servez avec de la sauce de soja dans laquelle vous délayerez une pointe de wasabi.

    Rolls de crêpes au saumon fumé

    recette-e16706-rolls-de-crepes-au-saumon-fume

    Ingrédients :

    Pour l’appareil :

    • 25cl de lait demi-écrémé
    • 60g de beurre doux
    • 1 œuf
    • 70g de farine de blé
    • 55g de farine de sarrasin
    • 2 pincées de sel

    Pour la garniture :

    • 125g de fromage frais
    • 1 demi-botte de ciboulette
    • 1 demi-botte d’Estragon
    • 1 demi-gousse d’ail
    • 3 tours de moulin à poivre
    • 120g de saumon fumé

     

    Pour la pâte à crêpes : dans un bol, réunissez les farines et le sel. Cassez l’œuf et mélangez grossièrement, puis ajoutez progressivement le lait tout en fouettant énergiquement. Faites fondre le beurre, puis l’ajoutez à l’appareil. Laissez ensuite reposer au frais pendant 1 heure.

    Réalisez les crêpes sur une crêpière chaude jusqu’à épuisement de la pâte.

    Pour la garniture : ciselez la ciboulette. Hachez finement la demi-gousse d’ail. Disposez le fromage frais dans un bol, puis ajouter la ciboulette, l’estragon et l’ail haché. Poivrez et mélangez.

    Tartinez chaque crêpe de fromage frais, puis garnissez-la de tranches de saumon fumé. Roulez-la en cigare, puis mettez-la au frais pendant une dizaine de minutes.

    Coupez-la ensuite en médaillons d’environ 1,5cm d’épaisseur.

    A marier avec l'Eperon d’Argent 2016 – J.Lebègue, AOC Graves

    Pour cet apéritif, My Vitibox vous propose de découvrir ou redécouvrir l’Eperon d’Argent 2016 de J.Lebègue. La vivacité de ce vin répond aux notes acidulées de ce début de repas. Son toucher gras fait l’écho à la texture onctueuse du saumon fumé et du saumon frais. Ce Grave viendra sublimer cet apéritif, et vous ouvrira l’appétit pour la suite du dîner.

    eperon_d_argent_2016

  • Devenir parrain, ou adopter, un engagement pour la vie ?

    Devenir Parrain

    Si vous avez entre 800 000€ et plus de 5 millions d’€ à investir dans les vignes, félicitation !  Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Il faut savoir commencer petit. Tout est possible aujourd’hui et pour tous les budgets. On personnalise sa bouteille à son nom, on crée son vin en participant à l'assemblage, ou adopte un pied de vigne et on devient vigneron d’honneur !

    Si une petite envie de vie de châtelain coule dans vos veines, rien de plus chic que le château de Chambord. Une parcelle de 6 hectares replantée en 2015, est destinée au mécénat.  Moyennant quand même, 1 000€ déductibles, le mécène bénéficiera de l'inscription de son nom sur le pied adopté sur une plaque de cuivre à son nom, autant dire à vie ! L’heureux propriétaire bénéficie aussi d’une option d'achat prioritaire sur la cuvée "Romorantin" chaque année, dès le premier millésime, en 2019.

    Il est faisable de louer directement au producteur, par exemple le Château Maugey dans le bordelais vous demandera une adoption minimale de 5 ans, 6 pieds à 300€ par ceps, soit 10€ la bouteille finale et tout ça certifié Agriculture Biologique.

    Plus raisonnable, et sur une formule différente, il est possible de bénéficier de 6 à 36 pieds de vigne en Bourgogne du coté de Chablis, ou Saint-Emilion à Bordeaux, pour 159€, le temps d’un millésime. Des produits dérivés en rapport avec le domaine choisi, des journées dans le vignoble pour participer au travail de la vigne, et comprendre les étapes d’élaborations du vin, des dégustations et un repas au coeur des vignes. Et pour chaque pied loué vous disposez d'une bouteille de vin personnalisée.

    En Champagne, pour 399€, certains domaines proposent l’adoption de 12 pieds, accompagnés de son indispensable certificat d'adoption, 2 heures de visite du domaine, du chai et une dégustation pour 2 personnes. Une nuit en chambre d'hôte, située à moins de 20 kms du domaine, pour 2 personnes et les fameuses 12 bouteilles personnalisées de la cuvée. Un genre de week-end en amoureux grâce son bébé vigne.

    Chers futurs allocataires, c’est le moyen idéal pour devenir (ou pas) un futur vigneron.

    Cours onelogie ParisLilleLyon... Pour approfondir les connaissances que vous découvrez dans votre Vitibox, rendez-vous à un cours d'oenologie partout en France !

  • 5 chiffres étonnants sur le raisin, la vigne et le vin !

    Chiffres et vin

    1-   D’après Vin et Société, la France compte près  142 000 viticulteurs
    Plus généralement la filière du vin représente pas loin de 558 000 emplois directs et indirects, soit près de 2% de la population active. Cela en fait du monde !!

    2-     Il faut environ  220 grains de raisins pour une bouteille de vin 
    Cela représente à peu près  1Kg mais attention les cépages ont tous des propriétés particulières, certains ont des petits grains et d’autres des gros,  et donc la quantité de raisin peut varier pour faire une bouteille de vin (75cl) .

    3-     La France  produit près de 15% du vin dans le monde
    Cocoricooos ! Soyons fiers d’être le 2ème pays producteur de vin, derrière l’Italie. Ah ces italiens !

    4-     La surface des champs de vignes en France est équivalente à 750 000 Ha, soit  plus  d’1 million de stades de rugby
    Mais peut-on réussir un bon plaquage après avoir dégusté beaucoup de vin ? Rien n’est moins sûr…

    5-     On boit presque trois fois moins de vin qu’il y a 30 ans
    En effet, en 1975 la consommation de vin était de 100 litres/habitant/an et on voit qu’en 2017 elle est de moins de 42 litres/habitant/an. On boit moins mais mieux, et avec modération bien sûr :)

    Cours oenologie ParisLilleLyon... Pour approfondir les connaissances que vous découvrez dans votre Vitibox, rendez-vous à un cours d'oenologie partout en France avec Prodégustation !

  • N'oubliez pas les cépages du passé !

    cépages oubliés

    Aujourd’hui, près de 6.000 à 7.000 cépages sont présents dans le monde, mais seulement 250 sont autorisés par le Ministère de l’Agriculture, dont les principaux sont Chardonnay, Merlot, Pinot ou encore Syrah. De nombreux domaines cherchent donc à se différencier par une particularité bien à eux, en faisant renaître les cépages oubliés ! Nous vous proposons d’en découvrir quelques uns, pour pouvoir épater vos copains !

    Voici une petite sélection de ces cépages, qu’on apprécie particulièrement chez My VitiBox et qui vous donneront de nouvelles idées de dégustations:

    Amis de la géographie, bonjour : introduit par François 1er en 1519, le romorantin prend le nom de la ville où il est originaire, dans le Loir-et-Cher. Ce cépage royal blanc produit des vins acides et riches en alcool mais fruités avec un large bouquet. Ses arômes d’agrumes, d’abricot et de fleurs trouvent un équilibre avec des notes de pierre à fusil, de poire et de truffe blanche. Rien à voir le romarin donc : )

    L’ondenc  vient du mot « Ondoyant », mettant en avant la qualité de son jus abondant. Ce cépage blanc produit dans l’appellation Gaillac, a été replanté par Robert Plageoles (vous ne le connaissez pas ? allez le googliser, c’est un chouette vigneron !), et ses vins sont légers, aromatiques et peu alcooliques. Vous pourrez le déguster dans le sud de la France, mais également en Australie. Ça vous donne une nouvelle raison, en plus des kangourous, d’aller faire un tour en Australie.

    La mondeuse est un cépage dit noir typiquement savoyard. Ce cépage serait génétiquement apparenté à la célèbre syrah mais des études restent à la prouver. S’il y a des scientifiques parmi vous, à vous de jouer ! Ses vins sont solides et tanniques avec une belle mâche (on ne parle pas de la salade mais de l’impression d’avoir quelque chose d’agréable et consistant en bouche). Ses arômes de cassis, de pruneau, d’épices ou de truffe y ajoute un bel équilibre.

    Le Persan qui contrairement à son nom n’est pas un chat de Perse mais un raisin produit en Savoie et dans le Sud de la France. Il a connu ses heures de gloire au début du 20ème siècle mais a depuis quasiment disparu. Et ça, c’est trop dommage ! Ses vins sont de qualité, tanniques et riches en alcool. Ils présentent des arômes de framboise et de violette.

    Le dernier cépage oublié que nous vous présentons aujourd’hui est celui du Mollard. Donc oui, vous pouvez faire déguster un mollard à vos amis… Ils apprécieront des vins légers et frais avec des arômes d’épices, de poivre et de vanille. Des parcelles de mollard plantées dans les années 80s subsistent encore dans les Hautes-Alpes, mais faute de renouvellement, leur état se dégrade et le cépage se retrouve menacé de disparition. C’est le Domaine Allemand qui s’est beaucoup investi dans sa survie, et en 2005 le Mollard fait son entrée officielle dans le catalogue français des cépages.

    Vous avez envie de militer pour qu’on n’oublie plus les cépages oubliés ? Nous aussi.Alors rejoignez-nous, et retrouvez plus d’informations sur les cépages de France et du monde en vous abonnant à une box vin My Vitibox !

    Cours oenologie ParisLilleLyon... Pour approfondir les connaissances que vous découvrez dans votre Vitibox, rendez-vous à un cours d'oenologie partout en France avec Prodégustation !

  • Nacre de Saint Jacques au poireau de créance et crème à la menthe poivrée

    web_1381

     

    La Recette de QOOQ ! 

     

    Temps: 20 min

    Ingrédients:
    - 20 noix de Saint-Jacques
    - 1 kg de poireau
    - 2 c. à soupe d'huile d'olive
    - Huile de menthe poivrée
    - 1 verre de crème de soja
    - 2 c. à soupe de gros sel

     

    PRÉPARATION DES POIREAUX
    • Prendre les poireaux et couper les racines puis couper les feuilles vertes. Garder les blancs.
    • Découper les blancs en deux tronçons égaux. Réserver la moitié des tronçons (ils seront cuits entiers).
    • Couper l'autre moitié en deux dans le sens de la longueur. Emincer la moitié des demi-tronçons en tranches d'un demi centimètre d'épaisseur et réserver l'autre.
    • Prendre les demi-tronçons restants. Séparer les lamelles et les mettre à plat.
    • Tailler les lamelles en julienne.
    • Réserver les juliennes obtenues dans un bol d'eau fraîche.

     

    CUISSON DES POIREAUX
    • Laver les tronçons de poireau entiers restants en les passant sous un filet d’eau froide. Bien frotter pour enlever au maximum les pesticides.
    • Déposer les tronçons de poireau dans une casserole et verser de l’eau jusqu’à mi-hauteur.
    • Allumer le feu, ajouter une pincée de gros sel et un filet d’huile d’olive.
    • Laisser cuire à feu moyen pendant 15 à 20 minutes.
    • Dans une autre casserole, verser un filet d’huile d’olive et faire revenir les blancs de poireau émincés sur feu doux.
    • Mélanger à l'aide d'une cuillère. Ajouter un verre d'eau et une pincée de gros sel.
    • Mélanger à nouveau et laisser confire pendant 15 minutes.
    • Remuer régulièrement pour ne pas que les poireaux émincés accrochent au fond de la casserole.
    • Dans une autre casserole sur feu moyen, verser la crème de soja, ajouter une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée, assaisonner avec du sel et du poivre moulu et enfin mélanger. La crème doit réduire légèrement.
    •  Si on ne trouve pas d'huile essentielle, on peut utiliser des feuilles de menthe qu'on fait infuser 5 minutes dans la crème de soja.
    • Ajouter la crème de soja à la casserole contenant les poireaux émincés.
    • Mélanger avec une cuillère. Assaisonner de nouveau avec du sel et du poivre moulu. Mélanger à nouveau et retirer la casserole du feu.
    • Dans une grande casserole propre, verser l’huile d’olive pour frire les poireaux en julienne. Faire chauffer à feu moyen.
    • En attendant, tester la cuisson des tronçons de poireaux, le cœur doit être tendre et onctueux.
    • Sortir du feu dès que c’est cuit. Prendre les poireaux en julienne et les sécher sur du papier absorbant.
    • Mettre du papier absorbant sur le poireau pour bien les sécher et éviter tout débordement de l'huile.
    • Verser quelques juliennes de poireaux pour vérifier la température de l’huile.
    • Attendre une légère coloration des bâtonnets en remuant avec une écumoire.
    • Lorsque le poireau blondit légèrement, le sortir de l’huile et le reposer sur du papier absorbant.
    • Verser tous les poireaux en julienne dans l’huile pour les faire frire. Mélanger régulièrement avec l'écumoire pour éviter l'agglomération des bâtonnets.
    • Les sortir de l’huile et les mettre sur du papier absorbant puis saler les fritures.

     

    PRÉPARATION DES NOIX DE SAINT-JACQUES
    • Avec les doigts, détacher le nerf de la noix de Saint Jacques.
    • Réserver les noix de Saint Jacques sur du papier absorbant.
    • Assaisonner avec un peu de sel et du poivre moulu.
    • Les retourner et assaisonner l'autre face de la même manière.
    • Poser une poêle sur feu moyen. Verser un filet d’huile d'olive. Lorsqu'elle est chaude, déposer les noix de Saint Jacques.
    • Retourner les noix de Saint Jacques régulièrement. Les sortir du feu quand elles prennent une légère coloration et les déposer sur du papier absorbant.

     

    DRESSAGE
    • Dans une assiette, déposer du confit de poireau en longueur à l’aide d’une cuillère.
    • Ajouter un poireau entier sur le confit de poireau.
    • Recouvrir de poireaux frits.
    • Disposer les noix de Saint Jacques dans le même sens, en formant une ligne.
    • Verser de la crème de soja sur les noix de Saint Jacques et en déposer un trait sur le bord de l’assiette pour lui donner un peu de vie.

    Accords Mets & Vins
    Premier Cru en Caradeux 2014 - Domaine Laleure-Piot, Pernang Vergelesses
    premier_cru_en_caradeux

Total des articles 1 à 10 de 154

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. ...
  7. 16