-15% SUR TOUT LE SITE JUSQU'A DIMANCHE MINUIT AVEC LE CODE VITIDAYS15

Le Blog de My VitiBox

Avec My VitiBox, découvrez l’œnologie en recevant chaque mois un coffret thématique contenant 2 grands vins et des conseils de dégustation

  • VINI ITALIANI

    Cette semaine, My Vitibox, spécialiste de la box vin a fait appel à ProDégustation, n°1 des cours oenologie, pour tout vous dévoiler sur l’Italie et ses vins.

    Savez-vous qu’au cours des dernières années, le vin italien a de peu dépassé le vin français en termes de volume de production, avec un total d’environ 47 à 50 millions d’hectolitre par an selon les millésimes ? L’Italie est aussi le deuxième exportateur de vin en valeur.

    L’Italie est également connue pour la diversité de ses vins. Elle compterait en fait plus de 700 différents cépages (sur 10 000 environ au total dans le monde) reconnus comme cultivés seulement en Italie, ou étant présents dans le pays depuis des temps reculés, un véritable cadeau pour les italiens. Selon le guide des cépages italiens plus de la moitié des variétés de vignes présentes dans le monde se trouve aussi quelque part en Italie…

    Parmi les régions viticoles les plus connues, nous avons évidemment :

    • le Piémont, première région viticole d’Italie avec 9 appellations DOCG, l’équivalent de nos appellations reconnues en France ;
    • la Vénétié, première zone viticole d’Italie, avec plus de 10 millions d’hectolitres en 2018, connue notamment pour l’incontournable Prosecco.

    Alors les wine lovers, votre cadeau de Noël ? Un abonnement annuel pour voler vers l’Italie !

    Cours oenologie Paris, Bordeaux, Lyon … découvrez les cours Prodégustation dans 27 villes de France. Vous souhaitez passer un examen diplômant ? Le WSET Paris est fait pour vous. A la recherche d’un cadeau vin pour Noël ? On a ce qu’il vous faut ! Souscrivez à un abonnement vin sur My Vitibox et recevez votre wine box tous les mois.

  • LES VENDANGES 2020

    Cette semaine, l’équipe de My Vitibox, qui sélectionne vos box vin avec beaucoup d’attention, s’est alliée aux experts de Prodégustation, n°1 des cours oenologie, pour tout vous dévoiler sur les vendanges 2020.

    En stage WSET on nous a appris que les vendanges commencent traditionnellement le 20 août dans le Beaujolais et se finissent aux alentours de fin septembre, début octobre dans toutes les régions de France.

     

    Cours fin août, on annonçait des vendanges précoces et abondantes et on ne s’était pas trompé. En effet, pour certains domaines on parle d’une « qualité globale parmi les plus élevées depuis 20 ans ». Les averses de septembre ont joué leur rôle et ont relancé la maturité des raisins suite aux chaleurs de l’été : les merlots sont parfaitement murs et les cabernet sauvignon ne pourraient se porter mieux, un vrai cadeau de la nature. Pour les vignerons plus patients, le temps a porté ses fruits car les raisins rentrés sont d’une qualité remarquable.

     

    Alors les wine lovers, vous savez alors ce qu’il vous reste à faire : attendre la période d’élevage et foncer chez votre caviste ou bar à vin préféré que ce soit à Paris, Bordeaux ou Lyon et dégoter les pépites de ces vendanges 2020.

     

    Le plus : saviez-vous qu’à Tahiti on vendange les vignes deux fois dans l’année ? On prendrait bien un abonnement aux vols Paris-Tahiti pour boire deux fois plus de vin.

    Cours oenologie Paris, Bordeaux, Lyon … découvrez les cours ProDégustation dans 27 villes de France. Vous souhaitez passer un examen diplômant ? Le WSET Paris est fait pour vous. A la recherche d’une cadeau vin pour Noël ? On a ce qu’il vous faut ! Souscrivez  à un abonnement vin sur My Vitibox et recevoir votre wine box tous les mois.

     

  • (RE)DECOUVREZ NOTRE BOX INVITATION AU VOYAGE

    En cette période de grisaille, rien de mieux que de voyager pour découvrir de nouveaux horizons et surtout retrouver le soleil. Imaginez-vous aux Igazu Falls en train de déguster le dernier blanc argentin. Pause, retour à la réalité, impossible de quitter Paris (Bordeaux, Marseille, Lyon, Issoire, Calais ou je ne sais où).

    Heureusement, My Vitibox, spécialiste de l’abonnement vin, a plus d’un tour dans son sac, un véritable cadeau pour les wine lovers des vins étrangers ou tout simplement les amateurs de vin à la recherche de nouvelles saveurs et arômes.

    La Box Invitation au Voyage c’est tous les mois une bouteille minutieusement sélectionnée par notre comité (par ici pour découvrir le processus de sélection des bouteilles) et livrée directement chez vous. Comme vous l’avez surement compris ce n’est pas n’importe quelle bouteille puisque c’est un vin provenant de vignoble étranger. Rien de mieux pour découvrir les caractéristiques de chaque terroir et même de nouveaux cépages, un véritable cadeau. En parlant de cadeau, cette wine box et notamment cet abonnement est idéal pour les voyageurs amateurs de bons vins.

    Cours oenologie Paris, Bordeaux, Marseille … découvrez également les séances oenologie dispensées par Prodégustation, leader de la formation oenologique en France, dans 27 villes de France. C’est un cadeau vin idéal pour les fêtes à venir, une réelle expérience. Vous êtes à la recherche d’une formation diplômante reconnue internationalement ? Le WSET Paris, également proposé par Prodégustation, est fait pour vous !

  • MAIS QUI CHOISIT LES VINS MY VITIBOX ?

    Vous vous êtes surement demandé plus d’une fois quel était le processus de sélection d’un vin ?

    Aujourd’hui, My Vitibox, spécialiste de la box vin, et Prodégustation, n’1 des cours oenologie en France, ont remonté la chaîne pour tout vous expliquer.

    Les vins sont choisis à la source, directement chez le vigneron producteur. Ce sont Corentin et Anatole du pôle achats qui sont responsables de cette tâche cruciale. Chaque mois, une petite centaine de vins sont dégustés pour n’en choisir au final que 6, des pépites, un véritable cadeau. Pour les sélectionner, c’est un comité de dégustation tout entier qui donne son avis. Présidé par Philippe Defleur, ancien sommelier du Palais de l’Élysée, le comité réunit 5 professionnels du secteur viticole. Voilà comment vos précieux flacons sont sélectionnés avant d’arriver directement chez vous.

    Stage oenologie Paris, Lyon, Bordeaux… Découvrez tous les secrets du vin lors d’un stage oenologie Prodégustation ou bien en recevant ou en offrant en cadeau vin un coffret vin My Vitibox.  Vous souhaitez obtenir un diplôme reconnu internationalement ? Le WSET Paris, délivré par Prodégustation, est fait pour vous.

  • L'enjeux du vin bio

    cépages oubliés

    Le vin biologique répond à un cahier des charges, tant dans les vignes que dans la cave, visant à respecter l’environnement en supprimant la plupart des produits chimiques de synthèse. De plus en plus de vignerons passent au bio : la surface du vignoble français en agriculture biologique a triplé en l’espace de 10 ans.

    Les tendances du bio

    Le bio représente aujourd’hui près de 10% du vignoble français, et c’est le Languedoc-Roussillon qui arrive en tête avec 20 000 hectares cultivés en bio sur les 70 000 français. À l’international, c’est l’Espagne qui est le meilleur élève, suivi par l’Italie puis la France.

    Entre 2010 et 2016, le nombre de viticulteurs biologiques a augmenté de 35% en France. Mais pourquoi passent-ils au bio ? Tout d’abord, les consommateurs ont une conscience de plus en plus écoresponsable et cela se ressent sur le marché : les achats de vin bio ont été multipliés par 4 en 12 ans ! Ainsi, les conversions biologiques de certains viticulteurs sont parfois motivées par cette tendance commerciale. Mais pas seulement !  En effet, cette volonté naît aussi souvent de la volonté du vigneron d’augmenter la qualité de ses vins. En analysant les notes attribuées par trois revues mondialement connues (Wine Spectator, Wine Advocate et Wine Enthusiast), nous constatons qu’en moyenne les vins bios et biodynamiques ont un score supérieur de quatre points, comparés aux vins conventionnels.

    Enfin, le passage au bio peut être expliqué par une véritable conscience écologique de la part du vigneron. Le vin bio est naturellement meilleur pour l’environnement car il est issu de raisins qui ont mûri sans pesticides, engrais chimiques et OGM. Il est également meilleur pour la santé du vigneron, grâce à l’absence d’utilisation de pesticides, réputés cancérigènes. Mais aussi pour la santé du consommateur : le vin bio contient moins de sulfites, qui provoquent des maux de tête et contient plus de polyphénols, qui a un effet « booster » pour les oméga-3.

    Les conséquences du bio

    Le passage au bio n’est pas aisé. En effet, certaines régions sont plus ou moins prédisposées à ce genre d’agriculture. Par exemple, le passage au bio est très coûteux et peut s’avérer dangereux pour les vignerons bordelais car le climat y est très pluvieux, favorisant le risque de mildiou : l’absence de traitement chimique peut entrainer la perte totale de la récolte. De plus, l’agriculture biologique requiert en moyenne 50% de main d’œuvre en plus, notamment parce qu’il est interdit de récolter mécaniquement pendant les vendanges.

    Aussi, la conversion au bio prend trois années, ainsi, c’est une procédure longue et qui a un coût organisationnel élevé.

    Malgré cela, les retombées au long terme sont très positives : meilleurs rendements, meilleure qualité des raisins et donc du vin. De plus, les consommateurs sont prêts à payer plus cher pour acquérir une bouteille de vin labélisée « bio » et ce marché a de belles années devant lui : il devrait croître de 10% chaque année d’ici à 2022.

    My Vitibox vous propose dans chaque abonnement vin des vins biologiques ainsi qu’un petit livret explicatif : voilà un magnifique cadeau vin à ne surtout pas manquer. Pour les plus passionnés, l’équipe My Vitibox vous emmène chez Prodégustation, leader en formation oenologie en France ! Prodégustation s’engage à vous transmettre la passion de l’eonologie grâce à ses formations qui associent bonne humeur, professionnalisme et partage. Cours oenologie ParisBordeauxLyon... et même cours WSET pour les plus passionnés : partagez un moment hors du commun et optez pour un voyage gustatif des plus raffiné !

  • Que boit-on avec la junkfood ?

    hamburger-1281855_640

    La junkfood, terme anglophone qui décrit la nourriture rapide représente près de 54 milliards d’euros en France, soit plus de la moitié du chiffre d’affaires total de la restauration ! Toujours plus innovants, certains fast-foods proposent des mets de plus en plus recherchés. De nombreux français s’adonnent à ce petit plaisir chez eux : dès lors, pourquoi ne pas en profiter pour substituer au soda un petit verre de vin pour que le plaisir soit total ?

    Le burger

    D’origine allemande mais popularisé par les États-Unis avec leur fameuse recette de cheeseburger, il est consommé environ 1,2 milliards de fois par an en France. Il est souvent accompagné d’un soda, mais chez Prodégustation nous n’en buvons pas ! Pour trouver l’accord parfait, il faut bien entendu prendre en compte le steak haché, juteux et grillé, ou encore le fromage fondu et la sauce, souvent sucrée comme le Ketchup, qui densifient les arômes et rajoutent du gras. Ainsi, il nous faut un vin avec des arômes assez puissants et des tanins bien en place. Un Gigondas dans sa jeunesse ferait bien l’affaire.

    La pizza

    328 000  tonnes de pizza sont consommées chaque année en France ! Même si elle est d’origine napolitaine, c’est bien la France qui en est le plus gros consommateur au monde ! Choisissons la Reine, une des pizzas favorites des français, composée de sauce tomate, de champignons marinés, de jambon blanc, de mozzarella râpée et de fines herbes séchées. Optez pour un vin rouge fruité qui ne prendra pas le pas sur les arômes plutôt délicats de la mozzarella, qui n’alourdira pas la pâte, et qui apportera un côté désaltérant à ce plat. Le fruit et la fraîcheur d’un rouge du Beaujolais feront des merveilles avec ce plat !

    Les sushis

    Emblèmes de la culture gastronomique japonaise, les sushis sont composés de riz vinaigré et d’autres ingrédients, la plupart du temps du poisson ou des fruits de mer. Il en existe plusieurs types nigiri, maki, temaki… Même sile saké, alcool de riz, est l’accord traditionnel, nous préférons les déguster avec du vin. Partez sur un vin blanc salin et aromatique pour accompagner le côté salé et vinaigré du sushi. Un riesling alsacien sera idéal, surtout s’il a déjà deux ou trois ans de bouteille.

     

    Réveillez vos papilles ! L’équipe My Vitibox vous emmène chez Prodégustation, leader en formation oenologie en France pour participer à un cours oenologie hors du commun. Cours oenologie ParisBordeauxLyon... une fois par mois Prodégustation vous invite à découvrir des accords gourmands entre mets et vins le temps d’un dîner convivial dans un de nos restaurants coup de cœur et en compagnie d’un formateur-sommelier... et pourquoi pas même un cours WSET pour les plus passionnés : partagez un moment hors du commun et optez pour un voyage gustatif des plus raffiné !Vous pouvez également vous abonner à la box vin My Vitibox. Vous recevrez tous les mois dans votre coffret vin une ou deux bouteilles ainsi qu’un petit livret avec de très jolies recettes. Voilà deux belles idées de cadeau vin pour Noël !

  • Et si on conduisait grâce aux raisins ?

    Depuis une vingtaine d’années les transports de la ville de Stockholm fonctionnent au bio-éthanol ED95. Actuellement, ce carburant est testé pour les transports de plusieurs villes françaises comme Reims, Saint-Quentin et Angers. Mais qu’est-ce que c’est au juste ?

    L’ED95 est un carburant d’origine renouvelable issu d’extraits de peau de raisin et de raisins pressés. Il est composé à 95% d’éthanol et à 5% d’additifs non-pétrolier. Il pollue donc beaucoup moins que les autres carburants. Par exemple, par rapport au diesel, l’ED95 produit 95% moins d’émissions de CO2, 70% moins de particules fines et moitié moins de dioxyde d’azote. Son autre avantage est qu’il coûte près de 30% moins cher que le diesel. Un litre de bio-éthanol ED95 coûte entre 0,8€ et 1€ le litre hors TVA.

    Ce carburant est soutenu par les pouvoirs publics et homologué depuis 2016 car il remplit les objectifs européens d’incorporation d’énergies renouvelables dans le secteur des transports.

    Toutefois, il n’est pas vendu en station-service et est donc actuellement réservé aux entreprises qui alimentent leurs véhicules par des cuves stockées sur leurs sites, et qui surtout ont une flotte de véhicules de transport et d’utilitaires adaptés à ce carburant. En effet, pour rouler à l’ED95, les véhicules doivent être équipés de moteurs spéciaux qui ont été développés par le constructeur suédois de poids lourds Scania. Le coût d’acquisition de ce type de véhicule est comparable à celui d’un véhicule diesel.

    Alors à quand un véhicule de tourisme adapté au bio-éthanol ED95 ?

  • Le vin est-il un aphrodisiaque ?

    Le vin est-il un aphrodisiaque ?

    Boire du vin pourrait vous faire rencontrer Aphrodite et ses Erotes !

    Reconnu depuis des millénaires comme symbole de séduction et des plaisirs de la chair, le vin possèderait des vertus aphrodisiaques qui pourraient faire sauter des verrous et favoriser les rapprochements amoureux. C’est du moins ce qu’a montré une étude de 2013 menée par l’université de Florence, en Italie, sur 788 femmes âgées de 18 à 50 ans.

    L’alcool agit en effet sur les récepteurs du cerveau qui ont pour fonction de déclencher la production des hormones du bonheur et du plaisir : dopamine, sérotonine et endorphine.

    De plus, le vin, en particulier le vin rouge et le champagne, augmente le flux sanguin dans les zones érogènes des partenaires, ce qui déclenche désinhibition et désir sexuel. Boire deux verres de vin rouge par jour stimulerait les œstrogènes (hormone sexuelle femelle primaire) des consommatrices, ce qui améliorerait leur désir. Pour les hommes, cela permettrait une nette augmentation de testostérone, ce qui améliorerait leurs performances au lit.

    On comprend mieux pourquoi apparaît toujours une bouteille de champagne dans les moments de volupté de James Bond… !

    Pour aller plus loin, on vous a trouvé une petite recette de cocktail aphrodisiaque à base de vin :

    Ingrédients :

    • 50cl de vin blanc sec
    • 25cl de cognac
    • 1 gousse de vanille
    • 25g de cannelle en bâton
    • 35g de gingembre râpé
    • 2 cuil. à soupe de miel liquide

     

    Mélangez le vin, la gousse de vanille, la cannelle et le gingembre et laissez reposer 48 heures.

    Ajoutez le cognac et le miel.

    Mélangez, filtrez et amusez-vous bien !

  • Nous avons testé le vin bleu !

     

    Resized_IMG_20180928_194120_748001 (1)

    Vous en avez peut-être entendu parler cet été, le vin bleu a débarqué en France ! Après avoir lu divers avis à ce sujet, l'équipe My Vitibox a décidé d'en commander une bouteille pour se faire une idée. Mais avant de vous parler de notre petite expérience, faisons le point sur ce breuvage à part.

    Mais dis-donc, d'où vient ce fameux vin bleu ?  

    Produit à l'origine en Andalousie, dans le sud de l'Espagne, le vin bleu est arrivé en France l'été dernier par l'intermédiaire d'une entreprise basée à Sète. Baptisé le Vindigo (petit jeu de mot entre vin et indigo), il se veut 100% naturel et produit avec du Chardonnay blanc. Pourtant, le vin bleu ne fait pas l’unanimité.

    Une innovation œnologique ou un simple coup marketing ? 

    René le Bail, à l'origine de l'arrivée de ce phénomène en France, explique la couleur de son vin par la macération du cépage dans des peaux de raisins noirs, assurant qu'il n'y a pas d'autres produits ou colorants ajoutés. Cependant, certains chercheurs de l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) ont émis certains doutes sur l'aspect naturel du vin. Ainsi, le processus de fabrication fait l'objet de différents débats sur le fait d'appeler ce produit un vin ou non. Quoiqu'il en soit, nous avons voulu tester ce fameux Vindigo.

    Et du coup ça donne quoi ?

    Lors du déballage de notre paquet, la superbe couleur du vin nous a rappelé celle du Curaçao. En bouche, des arômes d'agrumes, de pomme et de mangue étaient présents, avec une acidité vive et un faible taux d'alcool en même temps. C'est un vin facile à boire, trop acide à notre goût cependant. Les plus curieux d'entre vous peuvent essayer si le cœur leur en dit !

  • Comment marier des fajitas avec du vin ?

    FAJITAS 4-1

    Mets tex-mex emblématique, les fajitas ont la particularité de pouvoir être composées de différentes manières. Traditionnellement préparées avec du bœuf, elles peuvent aujourd’hui être à base de poulet, de lapin, ou même exclusivement de légumes et d’épices. Chacun peut composer comme il veut sa fajita, d’où la popularité de ce plat. Les possibilités sont donc multiples, ce qui peut compliquer la tâche lors de la sélection du vin. Mais pas d’inquiétude ! My Vitibox fait le point sur le sujet.

    Pour les fajitas à base de poulet

    Les fajitas au poulet peuvent être dégustées avec différents types de vins. Le poulet est à considérer comme une viande maigre dans notre cas,  la peau étant absente. Vous pouvez choisir un vin blanc sec et léger sachant s’accommoder à la fois avec la finesse de la viande et avec les poivrons, ceux-ci étant quasiment incontournables dans les fajitas. Le Kaléidoscope 2016 est adapté pour cette situation. Son faible niveau de sucre et sa légèreté accompagneront à merveille le poulet, et ses arômes de miel sublimeront les poivrons.  Il est également possible de miser sur un vin rouge, à condition qu’il soit peu tannique, peu alcoolisé et fruité afin de ne pas écraser le goût du poulet. Le Champs Vallin 2015 est tout indiqué ; sa légèreté, ses arômes de fruits rouges intenses ainsi que ses tannins souples sauront s’adapter au poulet et aux poivrons.

    Pour les fajitas à base de bœuf

    Lorsqu’elles sont composées de bœuf, les fajitas appellent plus un vin rouge plus structuré et avec plus de corps, cette viande ayant un goût plus prononcé que le poulet. Un Côtes du Rhône rouge  est l’idéal dans ce cas de figure. Ce type de vin est plus riche en alcool et assez tannique pour s’équilibrer avec l’intensité du bœuf.

    Pour les fajitas à base de lapin

    Si vous optez pour du lapin pour composer vos fajitas, il faut avoir en tête que vous avez une viande blanche moins intense que le bœuf. Mais sa chair est plus goûteuse que celle du poulet. Il peut donc se déguster avec un vin blanc sec avec plus de corps. En choisissant l’Adamo 2017, qui est à la fois très faible en sucre et riche en alcool, vous aurez exactement ce qu’il vous faut.

    Pour les fajitas « veggie »

    Les fajitas peuvent également se faire sans viande ! En ajoutant des légumes et des épices au reste des composants, nous pouvons les déguster pleinement tout en se passant de viande. Mais attention ; dans cette situation, les épices sont plus présentes et leur combinaison avec un vin rouge tannique donnerait une sensation désagréable de sécheresse en bouche. Il vaut mieux miser sur un vin blanc sec et assez acide comme le Renaissance 2015, un Riesling minéral et avec des notes d’agrumes qui sauront s’accommoder aux épices sans se faire écraser par leur goût.

Total des articles 1 à 10 de 169

Page:
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. ...
  7. 17