Artolie 2016

Château Suau
39,90 €
par bouteille
*Prix abonné, au lieu de 46,94 €
Prix public: 46,94 € la bouteille
Disponibilité :
En stock
  • Livré sous 5 jours ouvrés dans une box anti-choc
  • Meilleur prix garanti
  • Séléctionné par Philippe Defleur, ancien sommelier du Palais de l’Élysée et de la Tour d’Argent

DÉGUSTATION

  • Arômes: Grains de café, pin, girofle, mûres
  • Intensité aromatique: 4. ouvert et expressif

LES ACCORDS

  • Fromage: Cantal

LABEL

'Sa bouche riche est délicatement portée par ses tanins et sa longueur envoutante.'

L'AVIS DE PHILIPPE DEFLEUR

Ce vin aux superbes reflets grenat saura vous étonner avec son bouquet aromatique alliant fruits rouges, notes torréfiées et pin. Sa bouche riche est délicatement portée par ses tanins et sa longueur envoutante. Cadillac est une appellation trop peu connue, où l'on peut trouver de belles pépites.

ACCORD METS ET VINS

  • Entrée: Panais poêlés au curcuma
  • Fromage: Cantal
  • Plat: Magret de canard aux 5 baies
  • Dessert: Parfait au café

SERVICE

16°-18°
Température
0mn
Aération
Tanins:
Souple
Niveau de sucre:
Très sec
Niveau d'acidite:
Rond
Degré de boisage:
Harmonieux
Corps / alcool:
Riche

LE CÉPAGE

  • 15% Cabernet Sauvignon
  • 85% Merlot
Voilà un assemblage typiquement 'Bordeaux Rive Droite' ! Le délicieux fruité du merlot qui tire sur les fruits noirs et la mûre, vient parfaitement se marier à la structure et aux tanins apportés par le cabernet sauvignon.

LE TERROIR

L'altitude et le sol argilo-graveleux du vignoble, viendront apporter fraîcheur, arômes et jolies couleurs aux vins. Et ce, grâce aux rayons du soleil sur les pierres qui se réfléchissent sur le raisin.

LE RECOLTANT

Situé au sud du village de Capian, le Château Suau est une magnifique propriété de 82 hectares, perchée sur le point le plus haut de l’appellation Cadillac. C'est sous l'oeil avisé du talentueux Michel Rolland, que sont chouchoutées les cuvées du domaine, certifiés BIO depuis 2014 !

LE MILLÉSIME

2016 a été un millésime remarquable dans la région bordelaise. Malgré un début d'année compliqué, l'été ensoleillé et les pluies de septembre ont permis aux raisins d'atteindre une maturité optimale. Un des plus grands millésimes de ces 3 dernières décennies dans la région.